L’apparition ou Parousie du Seigneur dans l'art

L’apparition ou Parousie du Seigneur

Au IV et V° siècle, l'art fut mûr pour évoquer le Sauveur dans l'apothéose. Les premières représentations de ce type ont pour nom « Apparition ou Parousie du Seigneur » elles incluent la transmission du rouleau de la loi à saint Pierre (traditio legis) mais représentent surtout le Christ dans la gloire divine, appuyé sur colline paradisiaque d'où jaillissent les quatre fleuves dont parle la Genèse. Progressivement l'art oubliera le rouleau de la loi mais n'oubliera pas la représentation du Christ en gloire.

 

Exemples (en Italie) :

  • Apparizione di Napoli

  • S. Vitale di Ravenna

  • Basilica di S. Lorenzo fuori le Mura

 

Ces compositions inspireront, à partir du IX° siècle, l'icône du Pantocrator des byzantins.

A son tour, l'icône du Pantocrator inspirera les peintures occidentales du Christ qui bénit (G. Bellini, Hugo van der Goes, El Greco).

 


CHERS AMIS INTERNAUTES, AIDEZ-NOUS A ILLUSTRER CETTE PAGE !

En nous écrivant, signalez l'article : 15704


Françoise Breynaert

Cf. Giuseppe Maria Toscano,

La vita e la missione della Madonna nell'arte,

I mille volti di Cristo nell'arte, Carlo Pellerzi editore, 1991, p.79