Approche philosophique : la personne de l'Etre premier

Approche philosophique : La personne de l’Etre premier

Le questionnement sur le réel conduit à l'interrogation sur le simple fait d'exister, c'est la philosophie de l'être, ausi appelée philosophie première, métaphysique. On découvre alors par le raisonnement l'existence d'un être premier, fondement de l'existence de tout ce qui existe dans le cours du temps.

La question qui se pose est de savoir si cet être premier est un Etre personnel.

la méthode de la philosophie est d'observer le réel. Etant donné que la propriété de l'univers est de se dégrader et de perdre définitivement de l'énergie, on est comme devant une immense cathédrale dont on enlève chaque jour un grain de sable. L'univers ne peut donc pas être éternel, il a donc un commencement. La théorie d'une succession de Big bang et de big crush n'est pas tenable, pas plus que la théorie hindoue.

L'univers a donc une origine. Placer à cette origine la fluctuation du vide (ce n'est pas exactement le vide, mais l'infime instant où les particules passent à l'état d'énergie ou vice versa) n'est en fait qu'une théorie matérialiste qui ne résoud pas la question de l'usure de l'univers et de sa nécessaire cause éternelle, non matérielle.

Arnaud Dumouch parcourt rapidement la réflexion d'Aristote et de St Thomas.

Il montre l'insuffisance des preuves de l'existence de Dieu par saint Anselme et Descartes (notamment, ce n'est pas parce que je suis capable de penser et de définir l'infini qu'un être infini existe).

Il montre la pertinence des raisonnements inductifs : s'il y a une existence, il y a un fondement à l'existence, un être premier ; s'il y a un ordre dans l'univers, il y a une cause et une intelligence première.

Avec clarté, Arnaud Dumouch montre philosophiquement que l'origine du monde est un Etre personnel, qui est intelligence, Esprit, Volonté, créateur de l'univers et du temps. Mais le mot "personnel" dépasse ici l'idée de personne humaine car l'Etre premier ne peut être qu'infiniment simple et unifié (s'il avait une potentialité, il s'userait).

F. Breynaert

Ceci n'est qu'une introduction à la vidéo ci-dessous :

tirée du site : docteurangelique.free.fr