Un argument fort car le coton était pris dans la toile

Le coton était pris dans la toile

Certains affirment que la présence de coton retrouvé ne confirme pas l’origine moyenne- orientale du Linceul, car il aurait pu se déposer ultérieurement lors d’une manipulation, comme il a été par ailleurs retrouvé des fibres modernes de viscose.

Le professeur Raës est formel : le coton retrouvé faisait partie de la toile, il était pris, intriqué dans le tissage, de sorte qu’il n’y avait aucune confusion possible ni d’autre interprétation possible.