Le XXIème siècle pour découvrir Joseph

Qui est vraiment saint Joseph ?

Après Marie, c’est incontestablement le plus grand Saint de la chrétienté ! Qui mieux que lui a connu l’Immaculée son Épouse, et Jésus l’Enfant divin qui lui fut confié ? Le cœur de Marie est étroitement uni à celui de son Fils ; mais il l’est également à celui de son Époux Joseph ; d’où il suit que les trois Cœurs de Jésus, Marie et Joseph ne font qu’un. Joseph a parfaitement éteint en lui tout mouvement de volonté propre, pour se soumettre entièrement à la volonté de Dieu, et devenir ainsi le fidèle collaborateur de son dessein de salut, au point qu’on a pu le nommer « l’ombre du Père ».

Qui d’autre que saint Joseph peut s’arroger la gloire d’avoir nourri du pain de la terre celui qui est le Pain du Ciel ? D’avoir initié aux Écritures celui qui est le Verbe de Dieu fait chair ? D’avoir sauvé des mains d’Hérode le Sauveur des hommes ? Et comme « les dons de Dieu et son appel sont irrévocables » (Rm 11,29), saint Joseph continue à exercer au Ciel ces ministères en faveur des membres du Corps du Christ, comme il le fit pour la Tête. C’est bien pourquoi, sur la demande des Pères du Concile du Vatican I, le pape Pie IX proclama saint Joseph patron de l’Eglise universelle (Décret Quemadmodum Deus du 8 décembre 1870). Un demi-siècle plus tard, le pape Benoît XV invitait tous les Chrétiens, spécialement les travailleurs et les agonisants, à prendre saint Joseph comme modèle et patron, puisque « la dévotion à saint Joseph conduit normalement à Marie et à Jésus » (Motu proprio Bonum sane du 25 juillet 1920).

Beaucoup pensent que le XXIème siècle sera l'occasion d'une révélation plus profonde du mystère de Saint Joseph, au bénéfice de toute l'Eglise et de chacun !