Amsterdam : Notre Dame de tous les peuples

Notre Dame de tous les peuples (Amsterdam)
Notre Dame de tous les peuples (Amsterdam)

La chapelle catholique romaine de la Dame de tous les Peuples est située Diepenbrockstraat 3, dans le secteur Amsterdam-Sud, proche du palais des congrès de la RAI. Chaque jour, des groupes de pèlerins des Pays-Bas ou venant de l’étranger s’y rendent pour prier devant l’image bénie et pour assister à la messe.

Chapelle de la Dame de tous les Peuples

Diepenbrockstraat 3

1077 VX Amsterdam

Pays-Bas

Tél. + 31-(0)20-662 05 04

Fax + 31-(0)20-471 13 33

info@de-vrouwe.net

http://www.de-vrouwe.net/french/index.html

La voyante et les premières apparitions

Ida Peerdeman (1905-1996) appartient à une famille discrètement pratiquante. Elle voulait devenir maîtresse d’école : on estime que son imagination est trop faible. C’est une femme modeste et discrète.

Du 25 mars 1945 au 31 mai 1959, Ida Peerdeman témoigne de 56 apparitions de la Vierge.

Ces apparitions ont lieu dans l’appartement qu’elle partage avec ses sœurs, ou dans l’église Saint-Thomas (2 fois, les 31 mai 1955 et 1957), ou à l’endroit où l’on doit construire l’église dédiée à Notre-Dame de tous les Peuples (1 fois).

Le 25 mars 1945, l’apparition lui « révèle alors la date à laquelle la guerre prendra fin en Hollande (5 mai 1945). Elle me montre ensuite le chapelet en disant : “C’est grâce à ceci. Persévérez !”

Les 25 premiers messages (1945-1950) annoncent les dangers courus par l’humanité, le combat des chrétiens dans le monde actuel, l’unité de l’Eglise, l’arrivée d’une ère nouvelle. Des « prophéties » précises et détaillées annoncent la Guerre froide, la chute du régime soviétique, les combats autours de Jérusalem, les armes bactériologiques, la nature qui change elle aussi.

La Dame, Marie, Mère de tous les peuples

Le 11 février 1951 : « Je suis la Dame, Marie, Mère de tous les peuples. »

Ce jour-là, Ida reçoit la prière qu’elle est chargée de diffuser :

« Prie devant la Croix : “Seigneur Jésus-Christ, Fils du Père, envoie à présent Ton Esprit sur la terre. Fais habiter l’Esprit-Saint dans les cœurs de tous les peuples afin qu’ils soient préservés de la corruption, des calamités et de la guerre. Que la Dame de tous les Peuples, qui fut un jour Marie, soit notre Avocate. Amen.” »

L’image

L’apparition demande à Ida de bien mémoriser ce qu’elle voit afin d’en faire réaliser une image fidèle : « Elle dit : “Vois mon image, et regarde-la bien.” Puis elle fait un geste comme pour me dire : “Touche”. Il m’est véritablement donné de toucher le contour de sa personne, mais je la sens comme quelque chose d’immatériel [...]. Par moments, j’ai l’impression qu’elle est un être humain, à d’autres non » (4 mars 1951).

La demande d’un dogme

La Vierge demande que l’Eglise proclame un nouveau dogme : Mère Corédemptrice, Médiatrice et Avocate (1er avril 1951). Le 29 avril suivant : « Je te le répète : l’Eglise, Rome, va en conduire le cours et en assumer le combat [...]. Mon intention et la mission que je te donne n’est rien d’autre que de pousser l’Eglise et les théologiens à s’engager dans cette lutte. »

Le 10 mai 1953, l’apparition prie Ida d’insister auprès du pape pour que ce dogme soit proclamé rapidement.

Le 31 mai 1959, Ida voit la Vierge pour la dernière fois, « dans toute sa gloire », puis le Christ dans une lumière éclatante.

L’enquête et la reconnaissance officielle

Après une nouvelle enquête, Mgr Henrik Bomers, évêque de Haarlem, et Mgr Josef Marianus Punt, son auxiliaire, signent le décret autorisant le culte public de la prière donnée par Notre-Dame de tous les Peuples le 31 mai 1996 : « Pour le culte public de Marie sous ce titre, il n’y a, de notre part, aucune objection. En un temps où les races, les peuples et les cultures se montrent toujours davantage du doigt – surtout à Amsterdam –, nous pensons que précisément ce titre jette une claire lumière sur la maternité universelle de Marie et sur son rôle unique et féminin dans le plan de salut du Seigneur »

Le 31 mai 2002, Mgr Punt publie une déclaration attestant l’authenticité des apparitions : « Je suis arrivé à la conclusion que les apparitions de la Dame de tous les Peuples à Amsterdam sont d’origine surnaturelle », précise le document.

Cette reconnaissance ne couvre pas l'authenticité de tous les messages. En effet, la demande pressante de définir la « Dame Corédemptrice, Médiatrice et Avocate » est très discutée.


Cf. Patrick SBALCHIERO article « Amsterdam », dans : René LAURENTIN et Patrick SBALCHIERO, Dictionnaire encyclopédique des apparitions de la Vierge. Inventaire des origines à nos jours. Méthodologie, prosopopée, approche interdisciplinaire, Fayard, Paris 2007.