Dix règles pour obtenir la libération et la guérison intérieure

1- Fixe ton regard sur Jésus pour que sa douce présence l'emporte sur toute peur et sur tout trouble intérieur.

2- Commence par remercier Dieu pour son amour infini et parce qu'il t'a aimé tendrement tout au long de ta vie.

3- Reçois du cœur de Jésus la force et la miséricorde qui te sont nécessaires pour aimer ceux qui t'ont fait du tort et pour leur pardonner. Pardonne et réconcilie-toi avec ton prochain (famille, compagnons de travail, voisins, etc...).

4- Demande humblement pardon à Dieu pour tous tes péchés et pour ceux de ta famille. Abandonne-toi à la miséricorde infinie du Père. Dis-lui que tu l'aimes et que tu te sens pécheur : approche-toi avec confiance de Jésus qui t'invite à recevoir son pardon dans le sacrement de la pénitence.

5- Souviens-toi de ton baptême et renouvelle en pleine conscience les promesses faites le jour de ton baptême. Tu peux ajouter : « Moi... en vertu de mon baptême, je renonce au démon, au blasphème, au mensonge, à l'incrédulité, à l'orgueil, à la superstition, à l'avarice, à la colère, à la haine, à la division, à la violence, à l'envie, à la jalousie, à la malédiction, à la dépendance de l'alcool et de la drogue, à l'avortement, aux désordres familiaux, affectifs et sexuels, à la peur, à l'oppression, au désespoir, à tout pouvoir maléfique, à tout lien avec le monde occulte et avec les rites sataniques, et je me place tout entier sous l'autorité de Jésus.

6- Fais une place dans ta journée pour un temps de prière et de réflexion sur la Parole de Dieu et prends en main le catéchisme de l'Eglise.

7- Participe à la Sainte Messe (au moins les dimanches et jours de fête) qui te donnera la force de Dieu et te fera découvrir une Communauté de frères dans laquelle existe toute l'organisation et la solidarité dont tu as besoin pour ton cheminement de foi.

8- Apprends à regarder et à aimer la croix de Jésus, car elle est le signe d'un amour parfait et d'une douleur totale. Ne te lamente pas de tes petites croix, mais porte-les plutôt en union avec Lui. Ne doute jamais de l'amour du Père céleste quand bien même tu ressens le poids de la souffrance.

9- Accueille la présence maternelle de la Vierge Marie, Mère de Dieu et Mère de l'Eglise. Médite les mystères du saint Rosaire : l'incarnation, la passion, la mort et la résurrection de Jésus.

10- Ne perds plus de temps, commence à aimer, à rencontrer les autres, à partager leurs joies et leurs peines. Sois positif envers toi-même et envers les autres. Porte à tous la paix et la joie du Christ. Participe aux groupes de prière et aux mouvements caritatifs : tu verras qu'il y a plus de joie à donner qu'à recevoir.


Père Gilles Jeanguenin

Prêtre exorciste au diocèse d'Albenga-Imperia (Italie).

Extrait de : Gilles Jeanguenin, Cœur à Cœur avec Jésus, Téqui, 2007, p. 129-131.