Le Totus tuus de saint Louis-Marie

Parmi les grands spirituels et les saints qui ont vécu et préconisé ce chemin de perfection, ce secret de sainteté [la consécration à Marie], il nous faut citer en place particulière saint Louis-Marie grignion de Montfort.

Il n’est pas le premier, l’ayant lui-même trouvé dans le trésor spirituel de l’Église -et c’est une garantie. Il se réfère à la Tradition vivante, et remonte à plusieurs reprises, à l’exemple premier de Jean dans l’Évangile.

Se consacrer à Marie, c’est refaire le geste du disciple bien-aimé

Pour notre saint missionnaire, se consacrer à Marie, c’est refaire le geste du disciple bien-aimé prenant chez lui la Mère que Jésus lui avait donnée.

À côté de saint Louis-Marie, et depuis, d’autres ont vécu selon l’esprit de la pleine consécration à Marie (par exemple le saint curé d’Ars). Mais de tous, Montfort semble le plus grand. Il est considéré comme le maître et le docteur de ce qu’il faut bien appeler une spiritualité. On la qualifie parfois de son nom, mais elle est d’abord d’Église.

Le mérite de notre maître spirituel ? D’avoir vécu ce secret exemplairement, selon son charisme, et de l’avoir fait connaître en dehors des monastères et des séminaires, où il semblait jusque-là confiné. D’en avoir établi la doctrine (voir "L'amour de la Sagesse éternelle", le « Traité de la vraie dévotion », le « Secret de Marie ») de manière solide et simple. De l’avoir concrétisé dans une formule :

« consécration de soi-même à Jésus-Christ la Sagesse incarnée par les mains de Marie ».

Il est une connaissance de Jésus-Christ et une fidélité à le suivre sur le chemin de Dieu qu’on ne peut acquérir que par Marie...

Prière usuelle de consécration personnelle à Marie selon saint Louis Marie Grignion de Montfort :

"Je vous choisis, aujourd'hui, ô Marie,
en présence de toute la Cour Céleste,
pour ma Mère et ma Reine.
Je vous livre et consacre,
en toute soumission et amour,
mon corps et mon âme,
mes biens intérieurs et extérieurs,
et la valeur même de mes bonnes actions passées, présentes et futures,
vous laissant un entier et plein droit
de disposer de moi et de tout ce qui m'appartient,
sans exception, selon votre bon plaisir,
à la plus grande Gloire de Dieu,
dans le temps et l'éternité.

Amen".


Lire plus sur saint Louis-Marie de Montfort