Les apparitions : une aide pour vivre la foi et un guide pour notre conduite

Les apparitions n'ajoutent rien au Credo, et nous ne sommes jamais obligés d'y croire. On dit d'ailleurs qu'on y apporte une « foi humaine » et non pas une « foi théologale ». Faut-il pour autant les reléguer à des épiphénomènes marginaux ?

Les apparitions : une aide pour vivre la foi.
Le Catéchisme de l'Eglise catholique dit :

« Au fil des siècles il y a eu des révélations dites "privées", dont certaines ont été reconnues par l'autorité de l'Eglise. Elles n'appartiennent cependant pas au dépôt de la foi. Leur rôle n'est pas d'"améliorer" ou de "compléter" la Révélation définitive du Christ, mais d'aider à en vivre plus pleinement à une certaine époque de l'histoire. Guidé par le Magistère de l'Eglise, le sens des fidèles sait discerner et accueillir ce qui dans ces révélations constitue un appel authentique du Christ ou de ses saints à l'Eglise.
La foi chrétienne ne peut pas accepter des "révélations" qui prétendent dépasser ou corriger la Révélation dont le Christ est l'achèvement. C'est le cas de certaines Religions non-chrétiennes et aussi de certaines sectes récentes qui se fondent sur de telles "révélations". » (CEC 67)

Les apparitions confirment le centre de notre foi : la résurrection.
Les apparitions mariales nous confirment dans la réalité centrale de notre foi : le Christ est vraiment ressuscité ; il est vivant ; il donne la vie éternelle à ceux qui l'écoutent et croient en lui (Jn 5, 25-29). Depuis son Assomption, la Vierge Marie a déjà la splendeur des corps célestes (1 Co 15, 40), elle n'est plus soumise à l'espace et au temps, comme cela est manifesté par ses apparitions.

Les apparitions guident notre conduite.

« S'ils sont constitués gardiens et interprètes de la Révélation divine, les papes se font un devoir de recommander à l'attention des fidèles - quand après mûr examen ils le jugent opportun pour le bien général - les lumières surnaturelles qu'il plaît à Dieu de dispenser librement à certaines âmes privilégiées, "non pour proposer des doctrines nouvelles, mais pour guider notre conduite : non ad novam doctrinam fidei depromendam, sed ad humanorum actuum directiones."[1]» [2]

Les apparitions disent combien nous sommes aimés.
Les apparitions sont des dons célestes qui nous font expérimenter la présence de la communion des saints. Les faits charismatiques, les visions, les apparitions constituent un rappel de l'action de Dieu dans l'histoire humaine. S'il n'y en avait plus, on se demanderait si Dieu cessait d'être le Seigneur de l'histoire ou s'il cessait d'offrir à ses enfants l'expression de ses soins affectueux et paternels ![3]


[1] Saint Thomas d'Aquin, Somme théologique IIa IIae, q 174,a6,ad 3

[2] Jean XXIII, Radio-message du 18.02.1959 adressé aux fidèles réunis à Lourdes pour la clôture solennelle du premier centenaire des apparitions. Insegnamenti, vol I, pp. 154-160, p.158. Cité par Le "Commentaire théologique" du Cardinal Ratzinger en l'an 2000, à l'occasion de la publication du 3° secret de Fatima.

[3] S. Perrella, "Le mariofanie, presenza e segno della mediazione materna", in Apparitiones beatae Mariae Virginis in Historia, Fide, theologia. Actes du congrès de la PAMI, Lourdes, 2008 (PAMI, Città del Vaticano, 2010), tome I, pp. 93-230, p. 172


Breynaert (Françoise Breynaert)


A propos de l’auteur

Breynaert (Françoise Breynaert) Voir toutes ses publications

Née en 1963. Docteur en théologie (Marianum, Rome). J'ai rencontré les fondateurs du projet "Marie de Nazareth" en septembre 2001 et je me suis mise à leur service en partant à Rome dès le mois d'octobre. J'ai étudié à la faculté pontificale de théologie "Marianum", en apportant au projet des fiches de synthèse en français, entre les années 2002 et 2005. Pendant ces années à Rome, en 2004, j'ai soutenu une thèse de doctorat "L'arbre de vie, symbole de la spiritualité de saint L-M de Montfort", avec la mention Summum cum laude (mention suprême).
En 2006, j'ai donné la formation mariologique au séminaire franciscain de Jérusalem (en italien). Entre temps, j'ai aussi parfois donné des sessions de formations dans des communautés classiques ou dans d... Voir plus