Les livres prophétiques

Les prophètes sont avant tout des messagers de Dieu chargés de prévenir le peuple de l'imminence du châtiment divin. Ils annoncent également les bienfaits de Dieu. On nomme, dans la Bible, "Livres prophétiques", les 18 livres suivants de :

Isaïe, Abdias, Jonas, Michée, Nahum, Habacuc, Sophonie, Aggée, Zacharie, Malachie, Jérémie, les Lamentations, le Livre de Baruch, Ezéchiel, Daniel, Osée, Joël, et Amos.

Voici le commentaire de saint Bernard à propos des annonces prophétiques de l'Ancien Testament concernant la Vierge Marie:

Le prophète annonce l'arrivée de "celui qui ramènera le cœur des pères vers leurs fils et le cœur des fils vers leurs pères", le second Elie. Pour les Chrétiens, Jésus n'est autre que ce prophète annoncé, la transition avec le Nouveau Testament est idéale !

Voyons maintenant si de cette nouveauté dont parle Jérémie, Isaïe ne donne pas une très lucide explication. Voici, dit-il, qu'une vierge concevra et mettra au monde un fils (Is 7. 14).

La voilà, cette femme, c'est la Vierge. Et veux-tu savoir qui est l'homme ? On lui donnera, répond-il, le nom d'Emmanuel, c'est-à-dire: Dieu avec nous (Is ib.).

Ainsi donc la femme qui entoure un homme, c'est la Vierge qui conçoit Dieu. Tu vois avec quelle beauté et quelle harmonie les faits miraculeux concordent avec les mystérieuses paroles des prophètes.

Et combien est stupéfiant ce miracle unique en faveur de la Vierge et dans la Vierge, miracle que tant de merveilles ont précédé et tant d'oracles ont fait espérer.

C'est bien un même esprit qui inspira les prophéties et malgré la diversité des expressions, des signes et des circonstances, c'est le même fait qu'ils ont prévu et prédit avec des différences personnelles. mais sans diversité d'inspiration.

Ce qui fut montré à Moïse dans le buisson et le feu, à Gédéon dans la toison et la rosée, cela même Salomon l'a prédit ouvertement par l'image de la femme forte et son prix ; plus clairement Jérémie l'a chanté d'une femme entourant un homme : en toute clarté Isaïe l'a proclamé de la Vierge et de Dieu, Gabriel enfin nous l'a présentée, cette Vierge elle-même, par sa salutation.  

Et c'est d'elle qu'il est question aujourd'hui dans ce texte de l'Évangéliste :

"L'ange Gabriel fut envoyé par Dieu vers une vierge fiancée à Joseph".