Qui est Marie pour nous ?

Mère des vivants, "Arche de Noé" qui contient toute l'humanité :

Marie pour nous est d'abord et avant tout Mère ! Elle l'est, bien sûr, pour les chrétiens, depuis que Jésus Lui-même, attaché sur la Croix, l'a donnée aux hommes, à travers le disciple bien aimé : "Voici ta Mère" (Jn 19, 27). Mais Elle l'est aussi dans le coeur de foules multiples, chrétiennes ou non, sur tous les continents et de toutes cultures, attirées irrésistiblement à Elle par le rayonnement universel de sa maternité, de sa douceur et de sa tendresse et par l'indicible beauté de sa pureté.

Ainsi, "Mère des vivants", "Nouvelle Eve", Marie, non seulement "contient toute l'Eglise" comme le rappelle le père René Laurentin, mais, pour reprendre l'image de saint Alphonse de Liguori, Elle est "l'Arche de Noé" qui contient toute l'humanité en son sein maternel. Et parce qu'Elle est Mère, Marie est pour nous éducatrice : saint Louis Marie Grignion de Montfort dit même qu'en nous laissant faire par Elle, le chemin pour aller à Jésus est plus doux, plus facile... Car Marie est Mère pour nous mener à son Fils, le Verbe divin, la Sagesse éternelle, le Dieu d'Amour.

Marie, notre soeur en humanité, un modèle pour dire oui à chaque vocation :

La Vierge Marie, comme nous, est créature de Dieu et à ce titre Elle est "des notres", notre soeur en humanité... mais notre soeur Immaculée, c'est pourquoi Marie est notre modèle : modèle pour marcher, dans nos vies personnelles, sur le chemin du Christ, modèle pour l'Eglise entière; modèle non seulement de vocation féminine, mais de toute vocation.

Imiter Marie, c'est imiter Celle qui a prononcé le "me voici" parfait de la créature à son Dieu ; Elle est l'Epouse parfaite. Or toute vocation humaine devant le Seigneur est vocation d'épouse ("La vocation de la création toute entière est féminine" remarque le père et bibliste Yves Fauquet) (1 ): tous, un jour entre les jours, nous sommes appelés à prononcer le "me voici", qui nous ouvre le Royaume.

Marie, Mère de Miséricorde, notre refuge le plus sûr :

Mais comment Marie serait-elle notre Mère, sans être dans le même temps notre refuge et notre secours les plus sûrs devant la face de Dieu? Car Marie, depuis qu'Elle a accepté de recevoir comme fils tous les enfants des hommes alors même que ceux-ci clouaient le Fils de ses entrailles sur le bois de la Croix , est devenue pour tous les siècles des siècles Mère de Miséricorde!

Sa capacité de pardon est incommensurable et ses dons d'avocate pour les pauvres pécheurs, d'une puissance inouïe sur le Coeur même de Dieu... Unie de façon si intime à la Personne du Rédempteur de l'humanité autant qu'à Son oeuvre de rédemption des pécheurs, comment la Vierge Marie ne serait-elle pas alors pour nous la Médiatrice la plus tendre, la plus sûre, la plus constante et la plus puissante des grâces du salut en Jésus-Christ ?

________________

(1 ) Yves Fauquet, Capucin, est l'un des commentateurs et annotateurs de la Bible du Chanoine Osty. Il a écrit un livre sur le "Voici et me voici" dans la Bible. (ed. Anne Sigier, Canada).

Equipe de MdN