Les prières liturgiques, une anthologie mariale

Les prières liturgiques, une anthologie mariale

Les prières de qualité traversent les siècles,

Le missel et la liturgie des heures sont des anthologies de la pitié mariale.

Les prières compliquées sont oubliées.

Les prières justes traversent les siècles. Par exemple :

La Prière eucharistique "Communicante" qui mentionne dans la communion de l’Eglise en premier lieu la mère de Dieu toujours Vierge Marie et qui fait appel à son intercession, c’est une prière du siècle V ou VI, reprise dans 1e prière eucharistique du rite romain actuel.

Les oraisons du rouleau de Ravenne (vers 450) pour l’Avent, qui chantent le Christ libérateur et celui qui nous unit à sa divinité.

L’Antienne d’entrée du 2 février est aujourd’hui dans le rite romain la même qu’au 7e siècle, elle chante l’accueil du Christ qui est la miséricorde).

Certaines prières actuelles du rite romain pour le 25 mars, faisant le lien entre l’Annonciation et la résurrection, remontent au 7e siècle.

Le 8 septembre, la prière romaine sur les offrandes rappelant que la naissance du Christ a consacré la virginité de sa mère est une prière qui remonte au 7° ou 8° siècle et qui s’inspire de saint Léon le grand (†461).

La collecte de L.Nogarole pour le 8 décembre, en 1477, est reprise aujourd’hui dans le rite romain.


Etc.


I. Calabuig