Joseph artisan, 1° mai

Joseph, le travail, la rédemption

Saint Joseph auprès de Jésus révèle la valeur rédemptrice du travail

« Si, dans l'ordre du salut et de la sainteté, la Famille de Nazareth est un exemple et un modèle pour les familles humaines, on peut en dire autant, par analogie, du travail de Jésus aux côtés de Joseph le charpentier.

A notre époque, L'Église a mis cela en relief, entre autres, par la mémoire liturgique de saint Joseph Artisan, fixée au 1er mai.

Le travail humain, en particulier le travail manuel, prend un accent spécial dans l'Évangile. Il est entré dans le mystère de l'Incarnation en même temps que l'humanité du Fils de Dieu, de même aussi qu'il a été racheté d'une manière particulière.

Grâce à son atelier où il exerçait son métier en même temps que Jésus, Joseph rendit le travail humain proche du mystère de la Rédemption. »

Jean Paul II, Redemptoris Custos, 22

Thérèse de Lisieux l'a vécu, et nous pouvons en vivre aussi

« Tout est si grand en religion... ramasser une épingle par amour peut convertir une âme. Quel mystère !...
Ah ! c'est Jésus qui peut seul donner un tel prix à nos actions, aimons-le donc de toutes nos forces... »

Thérèse de l'Enfant Jésus, Lettre 164 à Léonie (22 mai 1894)