La Ortodoxa Confessio, XVII°s

La Ortodoxa Confessio, XVII°s

La "Ordodoxa Confessio", rédigée en latin à Kiev par le métropolite Pierre Moghila (en roumain Petru Movilà, 1596-1646), traduite en grec et approuvée par le patriarche de Jérusalem Nektarios, et par le patriarche de Constantinople Parthenios, est indubitablement le texte symbolique le plus important de l'Église orthodoxe au XVII° siècle.


G. Gharib e E. Toniolo (ed) Testi mariani del secondo Millennio.

I Autori orientali, Città nuova Roma 2008, p. 618