Marie, Arche d'Alliance, et l'Assomption

Marie, Arche d'Alliance, et l'Assomption

Dieu avait ordonné que l'Arche d'Alliance fût introduite dans la cité de David avec une grande pompe, comme il est rapporté au livre des Rois : "Et David, et toute la maison d'Israël, conduisaient l'Arche du Testament du Seigneur avec des cris de joie et au son de la trompette". (2 R 6, 15).

Mais combien plus noble et plus glorieuse fut la pompe qu'il déploya pour l'entrée de Marie dans la céleste Jérusalem [...]. "Pour vous conduire au ciel, O Mère de Dieu, dit saint Rupert, c'est le Roi du Ciel lui-même avec toute sa cour, c'est votre divin Fils qui vint vous chercher avec l'armée des anges".


St Alphonse de Liguori,

Huitième discours, l'Assomption de la Vierge Marie,

Les gloires de Marie

(éditions Saint Paul, Paris 1987, p.316)

N.B. La comparaison entre Marie et l'Arche d'Alliance est déjà faite dans l'évangile de Luc (récit de la Visitation Lc 1, 39s).