Prière à Marie, Reine de miséricorde (A. de Liguori)

Prière à Marie, Reine de miséricorde (A. de Liguori)

O Marie, Mère de mon Dieu et ma Souveraine, tel se présente à une grande reine un pauvre couvert de plaies et repoussant, tel je me présente à vous qui êtes la Reine du ciel et de la terre. [...] Regardez-moi et ne me laissez point aller que du pécheur que je suis vous n'ayez fait un saint.

Je m'en rends compte, je ne mérite rien ; plutôt je mériterais, à cause de mon ingratitude, d'être dépouillé de toutes les grâces que, par vos mains, j'ai reçues du Seigneur. Mais vous êtes la reine de miséricorde, et, dès lors, ce ne sont pas les mérites que vous cherchez, mais des misères : vous voulez secourir qui est dans le besoin. Eh bien ! qui est plus pauvre et plus besogneux que moi ?

O Vierge sublime ! Je sais bien que je suis votre sujet, puisque vous êtes la Reine de l'univers. Mais je veux me consacrer à votre service d'une manière plus spéciale afin que vous disposiez de moi selon votre bon plaisir.

Donnez-moi vos ordres, servez-vous de moi à votre gré ; et même n'hésitez pas à me châtier, si je suis indocile : combien me seront salutaires les châtiments qui me viendront par vos mains ! Etre votre serviteur, ô Marie, c'est pour moi bien plus que devenir le maître du monde.


Saint Alphonse De Liguori,

Les gloires de Marie I, 1.

(éditions saint Paul, Paris 1987, p. 11-12)