St Jean de la Croix, Docteur de l'Eglise (1542-1591)

Saint Jean de la Croix (1542-1591)

Jean de la Croix est né en 1542 à Fontiveros, en vieille Castille, dans une famille chrétienne et pauvre (un mariage d'amour qui a valu une plus grande pauvreté).

Après avoir été infirmier à l'hôpital de Medina, il entre au Carmel et reçoit l'habit en 1563.

A cette époque, l'ordre du Carmel est imprégné d'un culte marial séculaire, mais il a perdu les rigueurs de la règle. Thérèse d'Avila réforme le carmel féminin. Jean de la Croix devient lui aussi un des pionniers du retour aux sources, au couvent de Durvelo.

Mais l'opposition est telle qu'on enferme le père Jean de la Croix dans un cachot à Tolède. Ce fut un temps de souffrances, mais aussi un temps de grâces, et à quelle profondeur ! Après neuf mois, et avec une santé très délabrée, aux vêpres de l'Assomption, Jean de la Croix réussit à s'enfuir.

L'opposition se calme. Jean de la Croix occupe alors des charges importantes, il voyage, il fonde des monastères, et il dirige les âmes avec une étonnante compétence des voies divines.

Après une douloureuse maladie, il meurt aux matines du 14 décembre 1591.


Cf. Saint Jean de la croix, Œuvres spirituelles, Paris, Seuil 1947, p. 7-8.

Résumé par F. Breynaert