Marie dans le temps de l'Eglise

La présence de Marie dans la vie de l'Eglise

Comme l'exprime le père René Laurentin, "Marie appartient aux trois phases de l’histoire du salut : au temps qui précède le Christ, à la période de sa vie terrestre, au temps après le Christ."

Présente à l'aube de l'Eglise naissante

Fille de Sion devenue Mère du Messie Rédempteur de l'homme, Marie est présente dès les premiers pas de l'Eglise naissante autour des Douze apôtres à Jérusalem où elle vécut avec eux les évènements de la Passion de son Fils, de sa Résurrection, de son Ascension, puis de la Première Pentecôte. Les Douze et les premiers disciples commencèrent à se réunir au Cénacle, puis chez l'un ou l'autre à Jérusalem, et Marie priait avec eux et soutenait leur foi, leur espérance et leur charité, comme une mère soutient ses enfants.

Présente dans le cours de l'histoire humaine temporelle

Mère de Dieu devenue Mère universelle, mère donnée au monde par "son Fils sur le Calvaire ("Voici ton fils", Jn 19, 26), Marie est à la fois Celle qui intercède, qui se fait médiatrice pour ses enfants, à toutes les époques de l'Eglise et sous toutes les latitudes du globe... Parfois même Marie intervient directement dans l'histoire des hommes pour en transformer l'issue (par exemple, lors de la bataille victorieuse de Vienne, en 1683), ou pour prévenir ses enfants face à un danger menaçant, ou encore pour faire passer un message au monde entier (cf les apparitions de Lourdes ou de Fatima...).

Présente de plus en plus comme modèle constant de la vie de l'Eglise qu'elle enfante, jusqu'à la Parousie

Marie façonne ses enfants et n'a de cesse de les enfanter spirituellement, jusqu'au Dernier Avènement où sera arrivé à maturité le Corps mystique du Christ qu'est l'Eglise. Elle est pour nous modèle de foi, d'espérance et de charité.

"Comme elle est l'aurore qui précède et découvre le Soleil de justice, qui est Jésus-Christ, elle doit être connue et aperçue, afin que Jésus-Christ le soit", affirme même saint Louis Marie Grignion de Montfort qui exprime ainsi pourquoi, plus on approche de la fin des temps, plus la présence de Marie se fait visible dans l'Eglise. C'est ainsi que l'on explique la multiplication des apparitions mariales depuis 2 siècles...