Notre-Dame d'Aparecida

Au Brésil, la ville d’Aparecida do Norte se trouve dans la province de Sao Paolo. Elle est connue surtout comme le principal sanctuaire marial national où convergent les pèlerins provenant de tout le pays, vers la Basilique de la Vierge Immaculée, Notre-Dame d'Aparecida, sainte Patronne du Brésil.

Pourquoi le nom de Notre Dame "Aparecida" pour l'Immaculée Conception ?

Tout commence au XVIIIe siècle, lorsque quelques pécheurs, habitués à jeter leurs filets dans le fleuve Paraiba près de Sao Paulo, remontent un jour de 1717, une statue sans tête au milieu de leur prise... En lançant à nouveau leur filet, ils retirent la tête de la statue : il apparaît alors que c'est une Vierge Noire... La légende dit que quand les pêcheurs ont repêché son corps, puis sa tête, la silhouette frêle de la Vierge Aparecida est devenue extrêmement lourde. Ils ne purent l'emmener nulle part. Depuis, dans la tradition religieuse brésilienne, la Vierge Aparecida, sous le vocable de son Immaculée Conception, est la Sainte Mère, patronne des femmes enceintes et des nouveaux-nés, des rivières et de la mer, de l'or, du miel, de la beauté et de la séduction. Au fil des années la dévotion à la Vierge immaculée "aparecida" augmenta et de nombreuses grâces ont été obtenues. En 1737, le vicaire de Guaratingueta fit construire une chapelle pour les fidèles.

Une Basilique gigantesque pour la Sainte Patronne du Brésil

En 1834 on commença la construction d'une plus grande église, qui devint la "vieille Basilique" quand on entreprit les travaux de la gigantesque "nouvelle Basilique" en 1955. Par décret du Vatican, en 1884, à l'occasion du premier cinquantenaire de la proclamation du Dogme de l'Immaculée Conception, Notre-Dame d'Aparecida fut couronnée par l'archevêque de Sao Paulo, en présence du Nonce apostolique. En 1930, le 16 juillet, nouvel hommage de la nation à Notre Dame d'Aparecida qui est proclamée solennellement sainte patronne du Brésil, en présence de toutes les autorités civiles et religieuses du pays. Ce jour-là, le cardinal Leme, archevêque de Rio de Janeiro, prononça la consécration du Brésil à la sainte Vierge d'Aparecida. Jusque dans les années 1950, Aparecida demeure cependant une modeste bourgade où sont implantés les religieux Rédemptoristes. Ils y sont arrivés en 1893, venant de la Province de Munich en Allemagne et ils y acceptent la charge du sanctuaire de Notre-Dame d’Aparecida, en en faisant ainsi la première paroisse rédemptoriste en Amérique Latine. C'est au milieu du XXe siècle, en 1955, que l'on construit l'actuelle—et immense—nouvelle Basilique.

Le deuxième sanctuaire marial le plus fréquenté au monde !

Gigantesque, en effet, Notre-Dame d'Aparecida l'est, avec sa tour de 100 mètres de haut, sa coupole de 70 m, sa nef en forme de croix grecque de 173 m de long et 168 m de large, soit une surface totale de 18 000 mètres carrés! Sa capacité d'accueil est de ... 45 000 fidèles ! Par ses proportions, Notre-Dame d'Aparecida est la deuxième plus grande Basilique au monde, après Saint Pierre de Rome ! Bienheureux Jean-Paul II lui donna le titre de "Basilique mineure" en 1980. Devenue la sainte Patronne du Brésil, Notre-Dame d'Aparecida est entre autre le lieu de pèlerinage des travailleurs qui se déroule chaque année le 7 septembre, jour de la fête nationale.