Premier jour de la neuvaine à Notre Dame de la Médaille Miraculeuse
18 novembre 2020

Jour 1 - 18 novembre : À la lumière de l’histoire de la France Chrétienne  

 

Au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit.


Dans la nuit du 18 au 19 juillet 1830, à l’époque fête de saint Vincent, à la Chapelle de la rue du Bac… Une jeune novice, Catherine, est exaucée dans son désir et dans sa prière qu’elle adresse à saint Vincent et à son Ange gardien de voir la Sainte Vierge.

L’Ange gardien de Sœur Catherine la réveille à 23h et lui dit : « Venez voir à la chapelle. La Sainte Vierge vous attend ! » Son Ange lui dit : « La voici ! Voici la Sainte Vierge… » Catherine écrira : « J’entendis un bruit comme le frou-frou d’une robe de soie, qui venait du côté de la tribune… » Puis Marie, durant deux heures et demie, s’entretient avec Catherine. Elle la prévient : « Les temps sont très mauvais. Des malheurs vont fondre sur la France. Le trône sera renversé (Charles X par la révolution des Trois Glorieuses les 27-29 juillet 1830). Le monde entier sera renversé par des malheurs de toutes sortes… » 

 

Le nombre 18

18 : comme les bénédictions juives. Alphonse Ratisbonne, né dans le judaïsme, portant la Médaille Miraculeuse par défi voit la Vierge le 20 janvier 1842 et se convertit. Or, « la tribu de Juda (marquée de l’Onction Divine…) était la figure anticipée du royaume de France », écrivit le Pape dans une lettre à saint Louis (lettre du 21 octobre 1239 du pape Grégoire IX au roi de France saint Louis).

NB : Notons que Louise de Marillac, fidèle de saint Vincent de Paul, a grandi à Poissy (Yvelines) et porte ainsi le patronage du roi saint Louis baptisé à Poissy.

 

Prières

Pour la France, qu’elle redevienne fidèle à sa vocation de Fille aînée de l’Église en retrouvant la grâce propre de son Onction divine reçue dans la filiation davidique de Clovis (Reims, Noël 496) à Charles X (Sacré à Reims en 1824 et renversé les 27-29 juillet 1830) et pour toute l’humanité appelée à devenir corps mystique du Christ : l’Église son Épouse.

Je récite une dizaine de Chapelet : Pater, 10 Ave, Gloria

 

« Ô Marie Conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous. »

 

Chant 

Ô Vierge Marie conçue sans péché 

Ô Vierge Marie conçue sans péché, priez pour nous, pour vos enfants
Ô Vierge Marie conçue sans péché… Pour vos enfants qui ont recours à vous     
            

1/ Dans la famille de Louise et de Vincent
Tu es entrée à l’heure des tourments.
1830, l’heure du renversement…
Viens Catherine, la Sainte Vierge t’attend !                                 

2/ Guidée par ton Ange gardien                             
Tu es conduite à la Chapelle.                                 
Près du tableau de saint Joseph                             
Vois Catherine, la Sainte Vierge t’attend !             

3/ Sur son fauteuil (d’Anne) Marie t’appelle. Durant 3 heures
Elle t’entretient.   
À ses genoux, des temps mauvais                   
Oh Catherine, la Sainte Vierge nous attend 

4/ « Venez au pied de cet autel
Là les grâces seront répandues
Sur tous ceux qui les demanderont
Avec confiance. » La Sainte Vierge nous attend    

5/ Vierge puissante, tu offres au Père :
Le monde, la France, chacun de nous.
Unis à la Croix de ton Fils.
Unissons-nous, la Sainte Vierge nous attend !

6/ « Faites frapper cette médaille. Tous ceux qui la porteront au cou
Recevront d’abondantes grâces
Avec confiance. »
La Sainte Vierge nous attend ! 

(cf. le CD « Marie par la France visite le monde » Béatitudes, 27 11 05)

 

Rester informé

Recevoir la newsletter de l'association

Recevoir le magazine Ave Maria