Quatrième jour de la neuvaine au saint Curé d'Ars
29 juillet 2020

Jour 4 : « Les pauvres sont les amis de Dieu »

 

« L’homme est un pauvre qui doit tout demander à Dieu. » Cette pauvreté première qui est liée à notre condition de créature et de fils, fait de nous des mendiants de l’amour et de la vie de Dieu, assurés qu’il donne à chacun ce qu’il lui faut : il est Père ! 

Saint Jean-Marie Vianney est profondément ancré dans cette confiance en la Providence divine, qui prévoit et pourvoit, qui assure à celui qui le lui demande « son pain quotidien ». Le saint Curé d’Ars a voulu vivre une pauvreté radicale pour ressembler au Christ, pour tout recevoir de Dieu qui sait mieux que nous ce qui est bon pour nous… et aussi pour que les pauvres, en entrant chez lui, n’aient pas honte ! 

Pendant toute sa vie, saint Jean-Marie Vianney a appris à reconnaître dans le pauvre l’image du Christ à vêtir, nourrir, visiter… depuis la table familiale jusqu’à la fondation d’une Providence pour les petites filles pauvres et l’accueil des mendiants quasi quotidien. S’il ne négligeait jamais de secourir les besoins matériels, il offrait en même temps les secours spirituels qui rappelaient au pauvre lui-même sa dignité la plus profonde : porter l’image et la ressemblance de Dieu, être une âme qui ne peut être nourrie que par Dieu ! 

 

Méditation 

Saint Curé d’Ars, vous nous apprenez à exercer la charité sans condescendance ni mépris, d’abord envers nous-mêmes, en nous reconnaissant pécheurs et mendiants de Dieu, de sa Miséricorde, de sa bonté paternelle. Vous nous redites aussi que « les pauvres sont les amis de Dieu » et qu’en prendre soin, s’en rendre proches, c’est honorer le Christ en eux. 

Apprenez-nous cette délicatesse qui n’omettra pas d’offrir Dieu, tout en donnant les secours matériels à ceux qui nous les demandent, car « la pire discrimination dont souffrent les pauvres est le manque d’attention spirituelle » (Encyclique Evangelii gaudium, 24 novembre 2013, n°200).

 

Intention 

Saint Curé d’Ars, fidèle ami de la Vierge Marie, j’ai confiance en votre intercession. Priez et intercédez pour moi durant cette neuvaine pour… (formuler la grâce désirée).

 

Prières 

Notre Père, qui es aux cieux,
que ton nom soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous laisse pas entrer en tentation
mais délivre-nous du Mal.
Amen.
 
Je vous salue, Marie pleine de grâce
Le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
Priez pour nous pauvres pécheurs,
Maintenant et à l’heure de notre mort.
Amen.
 
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours,
Et dans les siècles des siècles.
Amen.

 

Prière au saint Curé d’Ars 

Saint Curé d’Ars, tu as fait de ta vie une offrande sans partage à Dieu pour le service des hommes ; que l’Esprit-Saint, par ton intercession, nous conduise aujourd’hui à répondre, sans défaillance, à notre vocation personnelle.

Tu as été un adorateur assidu du Christ au tabernacle. Apprends-nous à nous approcher avec foi et respect de l’Eucharistie, à goûter la présence silencieuse dans le Saint-Sacrement.

Tu as été l’ami des pécheurs. Dénoue les liens de la peur qui nous retiennent parfois loin du pardon de Dieu ; augmente en nous le repentir de nos fautes. Découvre-nous le vrai visage du Père.

Tu as été le soutien des pauvres. Apprends-nous à partager avec ceux qui sont dans le besoin ; rends-nous libres vis-à-vis de l’argent et de toutes les fausses richesses.

Tu as été un fils aimant de la Vierge Marie. Apprends-nous à nous tourner vers elle avec la simplicité et la confiance de l’enfant.

Tu es devenu le témoin exemplaire des Curés de l’univers. Donne aux prêtres l’amour de l’Église, l’élan apostolique, la solidité dans les épreuves.

Inspire aux jeunes la grandeur du ministère sacerdotal et la joie de répondre à l’appel du Bon Berger.

Saint Curé d’Ars, sois notre intercesseur auprès de Dieu, toi le pasteur humble et fidèle, infatigable dans le service de Dieu et des hommes. Amen.

D’après Mgr Guy Bagnard, Évêque émérite de Belley-Ars.

 

Rester informé

Recevoir la newsletter de l'association

Recevoir le magazine Ave Maria