La maternité de Marie vue par une mère

Avez-vous un jour demandé à un petit enfant :

- « Cette dame qui est là-bas, pourquoi l’aimes-tu ? »

- « Mais c’est ma Maman ! »

vous répondra-t-il en ouvrant de grands yeux, comme s’il était possible que l’on puisse un seul instant douter que le mot maman ne soit associé à celui de l’amour.

Qui pourrait expliquer l’intimité unique si personnelle qu’il a avec sa propre maman ? Le Christ lui-même, a très peu évoqué sa mère, sauf à Cana et en une courte phrase sur la Croix, quand il l’a offerte aux hommes par l’intermédiaire de Jean.

Parler de la maternité de Marie, c’est parler de l’amour de Marie et vouloir alors pénétrer le mystère de l’Amour parfait, du don infini et de ce OUI qui nous ouvre à l’incarnation de Dieu et à notre propre rédemption.

Comment traduire cela en mots ?

Alors, je voudrais tout simplement permettre à chacun de s’arrêter pour admirer et méditer Marie. Contempler cette femme de toute beauté, de toute harmonie… se laisser émerveiller par cette vision et transfigurer par son amour.

Parler de la maternité de Marie, c’est simplement vouloir déposer chaque être humain sur ses genoux,

pour qu’elle l’étreigne avec toute son affection,

l’accueille dans toute sa tendresse

et le protège de toute sa force.

 ________________

Elisabeth Bourgois