La profession de foi (shahâda)

La profession de foi (shahâda)

La profession de foi s'exprime avec la formule "J'atteste (ashhadou) qu'il n'y a pas de divinité sauf Allah et j'atteste (ashhadou) que Mohammed est l'Envoyé de Dieu".

Il suffit de la prononcer devant témoins pour devenir musulman. Elle suffit pour faire entrer dans la communauté musulmane.

La circoncision n'a rien à voir avec le fait de devenir musulman, on n'en parle pas dans le coran ; c'est la tradition qui a rapproché la circonsicion de l'appartenance à la communauté musulmane.

En certaines occasions, le musulman a le droit de cacher sa religion: lorsque c'est une question de survie pour lui ou pour la communauté.

Le verbe répété deux fois est ashhadou : j'atteste, je témoigne. La profession de foi se dit « Shahâda », ce qui signifie témoignage ; shâhid signifie témoin, martyr, ou encore celui qui est tombé dans le combat de la guerre : en effet, il n'y a pas de distinction entre religion et politique, celui qui meurt pour la cause nationale meurt pour la cause religieuse.

De plus, pour beaucoup de musulmans, une terre qui a été musulmane à un moment donné doit le rester toujours, car il est écrit :

« Combattez dans le chemin de Dieu ceux qui luttent contre vous. - Ne soyez pas transgresseurs ; Dieu n'aime pas les transgresseurs - Tuez-les partout où vous les rencontrerez ; chassez-les des lieux d'où ils vous auront chassés. - La sédition est pire que le meurtre. » (Coran 2, 190-191)

Dialogue interreligieux :

Consulter les liens proposés ci-dessous.


Source : Les notes d'une session du père Franz Bouwen à Emmaus (Terre ), année 2000/2001. Le Père Franz Bouwen, Belge, prêtre de la société des Pères Blancs, est présent à Jérusalem depuis 1968 ; présentation par Françoise Breynaert.

JE PARTICIPE !