Ga 4,4-7 : L’ère inaugurée par le Père qui envoie son Fils

Ga 4,4-7 : L’ère inaugurée par le Père qui envoie son Fils

Saint Paul décrit l'ère inaugurée par le Christ, une ère où devenons frères et fils de Dieu, une possibilité ouverte à tous.

« Mais quand vint la plénitude du temps, Dieu envoya son Fils, né d’une femme, né sujet de la loi, afin de racheter les sujets de la Loi, afin de nous conférer l’adoption filiale. Et la preuve que vous êtes des fils, c’est que Dieu a envoyé dans nos cœurs l’Esprit de son Fils qui crie : Abba, Père ! Aussi n’es-tu plus esclave mais fils ; fils, et donc héritier de par Dieu. »

(Ga 4,4-7)

Pour entrer en communion avec Dieu par l’alliance, il n’est plus nécessaire d’observer la Loi de Moïse, car un autre chemin a été ouvert, la foi au Christ, l’adhésion à sa Personne:

« Mais la foi venue, nous ne sommes plus sous un pédagogue. Car vous êtes tous fils de Dieu, par la foi, dans le Christ Jésus. Vous tous en effet, baptisés dans le Christ, vous avez revêtu le Christ. »

(Ga 3,25-27)

Cette nouvelle dignité filiale, est pour tous, sans distinction de race, de position sociale ou de sexe :

« il n’y a ni Juif ni Grec, il n’y a ni esclave ni homme libre, il n’y a ni homme ni femme; car tous vous ne faites qu’un dans le Christ Jésus. »

(Ga 3,28)

Radicalement, notre élévation à l’état de « fils de Dieu » est due au fait que « Dieu a envoyé dans nos cœurs l’Esprit de son Fils qui crie : Abba, Père"! » (Gal 4,6).

L’Esprit Saint ou la vie de relation intime qui unit le Fils au Père, appartient vraiment au Fils lui-même; c’est « l’Esprit de son Fils » (Gal 4,6), « l’Esprit de Christ » (Rm 8,9).


A.SERRA

Extrait de A.SERRA Gal 4,4 Una mariologia in germe,

in Theotokos I (1993/2) pp. 7-25, p.10-13.

JE PARTICIPE !