Lc 1, 35 : Dieu descendit, dans la nuée

Lc 1, 35 : Dieu descendit, dans la nuée

« L’Esprit Saint surviendra
sur toi
et la puissance du Très haut fera ombre
sur toi. » (Lc 1,35)

Quatre fois dans ce verset on fait référence au mouvement de descendre d’en haut.

L’Esprit surviendra sur la Vierge, la puissance du Très haut, Celui qui est au-dessus de manière absolue, faire-ombre sur : un soulignement fort qui sert à décrire la dimension transcendante, surnaturelle de l’événement.[1]

« L'ange dit à Marie : "la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre". C'est un rappel de la nuée qui, durant le chemin de l'exode, s'arrêtait sur la tente de la rencontre, sur l'arche de l'alliance, que le peuple d'Israël portait avec lui, et qui indiquait la présence de Dieu (cf. Ex 40, 40, 34-38). Marie est donc la nouvelle tente , la nouvelle arche de l'alliance : avec son "oui" aux paroles de l'archange, Dieu reçoit une demeure dans ce monde, Celui que l'univers ne peut pas contenir prend demeure dans le sein d'une Vierge. »[2]

L’image renvoie à la nuée qui recouvre de son ombre le Temple et indique ainsi la présence de Dieu.Marie apparaît comme la Tente , sur qui la présence cachée de Dieu devient efficace.[3]

La Shekinah est descendu en son sein comme jadis elle descendait entre les ailes des chérubins sur le couvercle de l’arche d’Alliance dans la tente de la rencontre.

Dieu est descendu dans la nuée… Dieu s’est incarné dans le sein vierge de Marie.

Dans l'évangile de saint Jean (Jn 6, 38.51), Jésus dit qu'il est "le pain descendu du ciel", c'est un langage similaire.

Le Credo de Nicée-Constantinople dit que "pour nous les hommes et pour notre salut, il descendit du ciel", fidèlement aux évangiles.


[1] Cf. A. SERRA, E C’era la madre di Gesù, saggi di esegesi biblico-mariana (1978-1988), ed. Cens-Marianum, p. 54-58

[2] Benoît XVI, audience du 2 janvier 2013

[3] Cf. J. RATZINGER, La fille de Sion, édition Parole et Silence 2002, p.56.57


Synthèse F. Breynaert

JE PARTICIPE !