Sion et la fille de Sion

Sion et la fille de Sion

Sion

A l’origine, Sion était le rocher à l’est de la Jérusalem gébuséenne, surplombant les vallées du Cédron et du Tyropéon. Elle fut conquise par le jeune roi David qui y fit construire son palais royal. Alors Jérusalem-Sion fut appelé "ville de David". Dans cette forteresse David fit transporter l’arche d’Alliance, pour ce motif Sion sera la maison de YHWH.

Après la mort de David, Salomon construisit le Temple et le palais royal au nord de la Jérusalem primitive, en y transférant l’arche. Alors avec le nom du "Sion" fut surtout désigné le mont du Temple.

Sionsigne ensuite tout Jérusalem ou tout Israël. c'est pourquoi il y a un parallélisme très fréquent dans les textes poétiques entre Sion et Jérusalem et parfois entre Sion et Israël.

Fille de Sion

Dans les livres poétiques de l’A.T. une ville ou une région est souvent désignée avec son propre nom, précédé par le terme « fille » : fille de Babylone, fille d’Edom, fille de l’Egypte, fille de Tarshish, fille de Tir, fille de Sidon. Avec cette personnification féminine - de caractère simplement littéraire - on veut parfois indiquer la ville ou la région, parfois ses habitants.

Et comme Sion-Jérusalem est le centre de la terre , le lieu de l’habitation de YHWH dans le Temple au milieu de son peuple, l’expression "fille de Sion" va signifier tout Israël.


F. Breynaert

JE PARTICIPE !