Pâques, le calcul de la date

Pâques, le calcul de la date

Le mot Pâque vient de l’hébreu Pesah qui signifie passage, traversée : la sortie d’Egypte et la traversée de la mer rouge dans l’Ancien Testament ; et dans le Nouveau Testament, la traversée de l’abîme, de la mort à la vie, de la terre jusqu’au ciel.

Ainsi, on écrit Pâque au singulier pour désigner la Pâque de l’Ancien Testament, au pluriel pour désigner la fête chrétienne de la résurrection du Christ.

Le calcul de la date de Pâques :

Le concile de Nicée ordonna de célébrer la fête de Pâques le dimanche qui suit la pleine lune de printemps, en d’autres termes, le dimanche qui suit la pleine lune qui suit le 21 mars. Les deux dates extrêmes sont donc le 22 mars et le 25 avril.

Le passage du calendrier julien au calendrier grégorien :

On sait d’autre part que les Eglises orientales n’ont accepté que difficilement la réforme du calendrier opéré par Grégoire XIII en l’an 1582 (calendrier grégorien).

La plupart de ces Eglises orientales ont supprimé le retard de 13 jours pour les fêtes fixes mais elles ont conservé l’ancien calendrier pour le calcul de la fête de Pâques. Elles ont conservé l’ancien calendrier appelé julien, qui est en retard de 13 jours.

Supposons une année où la pleine lune de printemps tombe le samedi 21 mars, les Occidentaux célèbrent Pâque le 22 mars. Mais pour les orientaux, ce jour ne serait que le 8 mars, de sorte que cette pleine lune n’est pas encore celle du printemps et qu’ils attendront la pleine lune du 7 avril du calendrier julien pour fêter Pâque le dimanche d’après, 5 semaines après les Occidentaux !


F. MERCENIER et F. PARIS, La prière des Eglises de rite byzantin, II,

Les fêtes fixes, Namur 1939.

Actuellement, un mouvement de pétitions est organisé afin d'obtenir l'unification de la date de Pâques.

Association Notre-Dame-de-Soufanieh à Montréal
Gabriel Berberian
549A - 39 Avenue
Lachine, Qc, Canada - H8T 2E2
Tel: 514 634-0371 - Fax: 514 639-1587

soufaniehsympaticoca

http://www.soufanieh.com