Les fausses apparitions en Haïti au XVIII° et XIX° siècle

Les fausses apparitions en Haïti au XVIII° et XIX° siècle

Entre 1791 et 1792, un visionnaire se dit possédé du nom de la Vierge Marie et prétend en recevoir des ordres directs. Il soulève les esclaves noirs pendant 6 mois et pratique des tortures et des viols sur les blancs qu'il rencontre.

Au début du XIX° siècle, un chef militaire du Nord du pays, Christophe, pour entraîner les paysans à sa suite, feint une apparition mariale.

Quelques décennies plus tard (vers 1847), à Soulouque, un autre chef militaire recours à une imposture similaire pour se faire accepter comme empereur.

De tels épisodes montrent qu'il y a avait besoin d'une mariologie critique et libératrice en Haïti.


Cf. T. Rey, Our lady of class struggle. The cult of the Virgin Mary in Haïti, Africa World Press, Trenton - Asmara (Ethiopie) 1999.

Bien qu'elle soit sans doute trop réductrice, cette étude souligne la nécessité d'une mariologie critique et libératrice en Haïti.


Clodovis Boff,

Mariologia sociale. Il significato della Vergine per la società.

BTC 136. Queriniana, Brescia 2007. Biblioteca contemporanea, p. 212. 2219-220.

JE PARTICIPE !