La Russie et la Mère de Dieu à Kolomenskoïe et Fatima

La Russie et la Mère de Dieu à Kolomenskoïe et Fatima

En février 1917, la Mère de Dieu apparaît à Kolomenskoïe, aux portes de Moscou, et demande d'installer une l'icône rouge... c'est à dire l'icône où la Reine du Ciel trône avec un manteau de pourpre, un sceptre et un globe terrestre, l'Enfant sur ses genoux.

De mai à octobre 1917, la Vierge apparaît à Fatima, au Portugal, une partie du message concerne la conversion de la Russie, liée à la venue d'un temps de paix. L'un des moyens d'obtenir cette conversion est la consécration, ou acte d'abandon, du monde à Dieu, par Marie immaculée, pour faire advenir le règne de Dieu par Marie.

En novembre 1917 est instauré en Russie le régime communiste, matérialiste et athée. A la pratique de la charité qui réconcilie, le marxisme a substitué la lutte des classes qui détruit et ne peut aboutir à aucune communion. Les hécatombes vertigineuses qui en résultèrent sont évaluées à 50 millions de morts en Europe et pas moins en Chine si on inclut les guerres et leurs conséquences.

L'acte de consécration demandé à Fatima est accompli par Jean Paul II le 25 mars 1985, à Rome. Bien peu de temps après, le mur de fer tombait.

Sans doute cette consécration sera-t-elle renouvelée en Russie même, de façon à en multiplier encore les fruits par la participation des populations.


Synthèse F. Breynaert