Apparitions en période de persécution

Apparitions en période de persécution

Notre Dame apparaît parfois aux martyrs, manifestant ainsi sa présence à l'heure de leur « Golgotha », comme elle fut présente au pied de la croix de Jésus :

Au Japon :

En 1632, présumée apparition de la Vierge à Nicolas Kegan Fucinanga, martyr de la foi.[1]

En 1869, « Notre-Dame Reine du Japon » serait apparue à des martyrs chrétiens à Otome-Nagasaki[2].

Au Vietnam :

En 1855, au cours de la persécution anti-chrétienne de Van Than, près de l'église paroissiale de Tra Kieu encerclée par 4 000 soldats, plusieurs personnes « voient la Vierge » vêtue de blanc sur la colline de Buu Chau[3].

En 1988, à Tra Kieu, au cours d'une persécution sanglante contre les chrétiens, plusieurs personnes disent « voir la Vierge »[4].

Parfois Notre Dame apparaît longtemps avant la persécution et le lieu garde la mémoire de sa présence.

En Russie :

Le 18 juin 1712, en un endroit isolé, la « Vierge apparaît » à Lova, moine orthodoxe, et lui demande de bâtir une église en l'honneur de la Croix du Christ. « Cette montagne portera un jour le nom de Golgotha », entend-il.

En 1923, un camp de prisonniers est construit sur les lieux de «l'apparition ». Des milliers de détenus y sont morts, dont une grande partie sont des martyrs de la foi[5].

Parfois Notre Dame apparaît aux ennemis de l'Eglise pour les freiner.

En Ukraine :

En 1987, les policiers chargés de surveiller la démolition de l'église catholique à Bilychi « voient la Vierge » sous les traits d'une « belle jeune femme » qui leur dit : « La maison du Seigneur est également la mienne. » Depuis, les travaux de démolition ont été abandonnés[6].


[1] Gamba Marino, Apparizioni mariane nel corso di due millenni, Udine, Segno, 1999, p.358.

[2] selon Rosa Mystica, no 37, mai 1981, 3

[3] Gamba Marino, Apparizioni mariane nel corso di due millenni, Udine, Segno, 1999, p.398

[4] (Arch Laurentin). Patrick Sbalchiero, « TRA KIEU », dans : René Laurentin et Patrick Sbalchiero, Dictionnaire encyclopédique des apparitions de la Vierge. Inventaire des origines à nos jours. Méthodologie, prosopopée, approche interdisciplinaire, Fayard, Paris 2007, annexes.

[5] Gamba Marino, Apparizioni mariane nel corso di due millenni, Udine, Segno, 1999, p.374

Patrick Sbalchiero article « ILE DE SLOWEZKY », dans : René Laurentin et Patrick Sbalchiero, Ibid.

[6] R. ERNST, Lexikon der Marienerscheinungen, Altötting, 1989, p.223

Patrick Sbalchiero, « BILYCHI », dans : René Laurentin et Patrick Sbalchiero, Ibid.

Synthèse F. Breynaert

JE PARTICIPE !