L’Annonciation, un temps de lumière

L’Annonciation, un temps de lumière

L'Alliance respecte le partenaire de l'Alliance. Marie sait, elle sent, elle voit où Dieu l'attire, l'appelle et l'élève...

Auparavant elle était solitaire, étant seule en la terre puisque Jésus n'y était point encore, car Jésus seul est digne de tenir compagnie à Marie.

Maintenant qu'il entre au monde et qu'il se loge en son sein, elle entre en compagnie qui la fait vivre d'une vie toute nouvelle, en la nouvelle vie que le Fils de Dieu daigne prendre en sa créature. [...]

Ces deux sortes de vie sont bien différentes, aussi ont-elles deux sortes de grâce bien diverses, et la Vierge y est conduite et introduite bien différemment.

Car Dieu introduit la Vierge en la première grâce et l'y conserve et avance sans qu'elle sache où l'attire et prépare cette grâce ;

mais elle entre d'une autre manière en l'état heureux et divin de puissance maternelle au regard de Jésus, car elle y entre en plénitude de lumière que cet ange lui apporte du ciel et que Dieu répand en son esprit, afin qu'elle conçoive la splendeur du Père en splendeur de lumière.

Elle sait, elle sent, elle voit où Dieu l'attire, l'appelle et l'élève, et elle entre en ce divin état pleine de grâce, de lumière et de désir de servir à Dieu en ce haut ministère, et d'être mère de celui qui a Dieu même pour Père.[...]

C'est le temps de lumière pour la Vierge,

Puisque c'est le temps où elle porte la lumière au monde.


P. de BERULLE,

Vie de Jésus, éd. Du Cerf, Paris 1995, t. 8, p. 253-254.