Victorieux des tentations de l’argent, du sexe et du pouvoir (St A-M Claret)

Victorieux des tentations de l’argent, du sexe et du pouvoir (St A-M Claret)

St Antoine Marie Claret (1807-1870), fondateur de la Congrégation des Fils du Coeur Immaculé de Marie, Missionnaires Clarétains, a été personnellement vainqueur des grandes tentations, ou des grands démons de ce monde...

La victoire sur la tentation de l'argent :

Un biographe écrit :

« Son père M. Jean CLARET l'initie au métier de tisserand et lui confie dès l'âge de 17 ans de grandes responsabilités dans sa propre fabrique. Son métier devient pour lui une passion. Mais tout bascule lorsqu'il entend le prédicateur prononcer cette phrase au cours d'une homélie : "Que sert à l'homme de gagner l'univers s'il vient à perdre son âme ?"»[1]

Cette pensée le pénètre et germe en son esprit ; il entre au séminaire...

La victoire sur la tentation de l'impureté.

Dans le mariage, l'amour de Jésus inclut l'amour du prochain (l'époux, l'épouse) mais d'un unique prochain.

Dans la vie consacrée, l'amour sponsal symbolise exclusivement l'amour de Jésus, de « Jésus seul ». Pour un religieux ou un prêtre, l'amour de Jésus est l'essence même du vœu de chasteté. Thérèse de Lisieux écrivait à un séminariste : « Votre âme n'est-elle pas la fiancée de l'Agneau divin et ne deviendra-t-elle pas bientôt son épouse, le jour de votre ordination au sous-diaconat ? [qui inclut l'engagement dans le célibat] »[2]. Et la bienheureuse Dina Bellanger écrit : « Le Don de Dieu pour les âmes consacrées, c'est le Cœur de l'époux »[3].

C'est dans cette perspective mystique qu'il faut comprendre la tentation et la victoire de saint Antoine-Marie, alors séminariste :

Un biographe écrit[4] :

« Un jour, Antoine est obligé de garder le lit pour se guérir d'une forte grippe. Son corps tremble de fièvre et des images impures se présentent à son esprit. Il invoque alors la Vierge qui lui apparaît tenant dans ses mains une couronne de roses.

"Antoine, lui dit-elle, si tu remportes la victoire, cette couronne est pour toi !".

Antoine triomphe de la tentation et le calme revient dans son âme. »[5]

La victoire sur la tentation du pouvoir :

En 1850, devenu archevêque de Cuba, saint Antoine Marie Claret ne se laisse prendre au piège de la classe dominante, il prend la défense des esclaves, condamne les exactions des grands propriétaires. Ce qui lui attire bien des ennemis. Il échappe alors à quinze tentatives d'assassinat.

En 1857, nommé conseiller spirituel et confesseur de Sa Majesté la reine Isabelle II qui gouverne l'Espagne, il assume cette fonction sans complaisance avec les puissants. Il s'efforce d'améliorer la moralité de la cour, ce qui lui vaut de nombreuses calomnies ; un jour, lassé de voir ses efforts sans résultats, il prophétise devant son secrétaire : "Dieu est irrité contre l'Espagne. Dans très peu de temps, la reine perdra son trône". En effet, en 1868, la révolution éclate.[6]


[1] http://reflexionchretienne.e-monsite.com/pages/vie-des-saints/octobre/saint-antoine-marie-claret-eveque-fondateur-des-missionnaires-fils-du-coeur-immacule-de-marie-fete-le-24-octobre.html (le 30 août 2013).

[2] Thérèse de Lisieux, Lettre 82

[3] Dina Bellanger, Autobiographie, éditions religieuses de Jésus-Marie, Québec 1995, p. 206

[4] http://reflexionchretienne.e-monsite.com/pages/vie-des-saints/octobre/saint-antoine-marie-claret-eveque-fondateur-des-missionnaires-fils-du-coeur-immacule-de-marie-fete-le-24-octobre.html (le 30 août 2013).

[5] Ibid.

[6] Ibid.


Synthèse F. Breynaert

Lire plus sur saint Antoine-Marie Claret