Marie au Temple

Marie au temple selon Michel Psellos, byzantin

Michel Psellos (1018-1078 ou 79) est un prêtre byzantin cultivé dans tous les domaines et qui écrivit dans un style très pur plusieurs homélies sur la Vierge Marie : il donne une image ascétique et virginale vraiment splendide de Marie dans son chemin lumineux de montée vers Dieu.

Pour Michel Psellos, la fête de la présentation au temple est chargée de signification, elle permet de comprendre que Marie a une éminente dignité non seulement parce qu'elle est biologiquement la mère du Fils de Dieu, mais aussi parce que sa maternité est vécue avec toute sa conscience humaine, avec tout l'engagement de son cœur grâce à la préparation qu'elle a vécue et que la fête de sa présentation au temple célèbre.

Voici quelques lignes de M. Psellos :

« Il était nécessaire que Marie soit introduite dans le sanctuaire, elle qui allait devenir le sanctuaire de Dieu, et qu'elle contemple le propitiatoire de la loi antique, elle qui deviendrait propitiatoire pour nous...

Par analogie à son charme extérieur, sa beauté intérieure : ses nattes sont ses pensées occupées aux choses divines, [...] ses boucles d'oreilles sont sa claire réception des enseignements de l'Esprit Saint...

Les symboles de la vérité furent entièrement connus d'elle, lui furent révélés les mystères de la grâce, les raisons profondes de l'arche, la forme des chérubins, la structure du propitiatoire [...] et surtout la connaissance trinitaire accomplie de Dieu. » [1]


[1] Michel Psellos,

Homélie "Quand la Mère de Dieu fut introduite au temple", § 1.3. 7

JE PARTICIPE !