Marie et l’Église (St Irénée)

Marie et l’Église (St Irénée)

En liant la naissance virginale de Jésus et celle des chrétiens opérée à travers la foi et le baptême, saint Irénée introduit presque une identité de la Mère du Christ avec la Mère-église:

« Comment l'homme ira-t-il à Dieu si Dieu n'est pas venu à l'homme ?

Comment les hommes déposeront-ils la naissance de mort,

si ce n'est pas dans une naissance nouvelle,

donnée contre toute attente par Dieu en signe de salut, celle qui eut lieu du sein de la Vierge,

qu'ils sont régénérés par le moyen de la foi ? »[1]

Saint Irénée passe ainsi de Marie à l'Église en appliquant à celle-ci tout ce qui arriva pour la Vierge Mère.


[1] IRENEE de LYON, Contres les hérésies IV 33, 4 dans SC 100, par A.ROUSSEAU, Cerf Paris, 1965, p. 811-813


A Gila

Lire plus sur saint Irénée