La conception virginale de Jésus en Marie (Origène)

La conception virginale de Jésus en Marie

Origène (185-253), une des plus grandes figure chrétienne de tous les temps, témoigne que la conception virginale fait partie du Kérygme chrétien.

Contre le philosophe Celse qui voyait dans la conception virginale la reprise d'un mythe, Origène prouve avec des arguments serrés que ce n'est pas du tout un "mythe" mais une histoire vraie.

Le fait que Marie soit socialement insignifiante prouve la nature et la puissance de celui qui est né d'elle.

Avec une réflexion géniale, Origène en arrive à dire que, dès lors que Marie conjugue la maternité physiologique et la virginité, elle est un signe de contradiction, mais aussi le signe insigne du chrétien et ses prémices[1].


[1] Cf Commentaire de Jean 20,30: PG 14,641-644; GCS 10,367. Commentaire de Galates: PG 14,1298. Commentaire de Jean 32,16: PG 14,784; GCS 10,452. Commentaire de Romains 3,10: PG 14,956-957. Contre Celse I, 29sg.


A. Gila

JE PARTICIPE !