Marie, exemple à imiter (Origène)

Marie, exemple à imiter (Origène)

Origène nous invite à imiter Marie qui porte en elle Jésus conçu de l'Esprit Saint.

Origène fait de la gestation de Marie un archétype de la gestation du Christ dans l'âme du croyant: comme le Christ grandit peu à peu dans le ventre de Marie, il grandit ainsi dans l'âme fidèle (homélie sur le Cantique II, 6). Ailleurs il précise :

« Toute âme vierge et incorrompue, ayant conçu du Saint-Esprit pour engendrer la Volonté du Père, est la mère du Christ. »[1]

Origène nous invite à imiter Marie en recherchant l'Eglise et l'Ecriture .

Origène parle avec prédilection d'une "voie de Marie" en nous. Toutes les étapes progressives vécues par Marie sur son chemin dans la foi et dans l'amour se reproduisent en nous:

« Ils cherchaient Jésus, désolés à l'idée qu'il pouvait s'être éloigné d'eux (...) Ils cherchaient "dans la douleur" le Fils de Dieu. Et malgré leurs recherches, ils ne le trouvèrent pas "parmi leurs proches" : la parenté humaine ne pouvait pas retenir le Fils de Dieu ! Ils ne le trouvèrent pas "parmi leurs connaissances" : sa puissance divine dépassait la connaissance et la science des hommes ; Où donc le trouvent-ils ? "Dans le temple" ; c'est là en effet qu'on trouve le Fils de Dieu. Vous également, si vous cherchez un jour le Fils de Dieu, cherchez d'abord le temple. Pressez-vous d'y aller et vous y trouverez le Christ, Verbe et Sagesse, c'est-à-dire Fils de Dieu. »[2]

Origène, en montrant Marie en exemple, indique que l'Église et l'Écriture sont les signes de la présence de Jésus dans l'Univers, les lieux privilégiés de la rencontre avec le Christ.


[1] Fragment sur Matthieu, 281, GCS 126 (Klostermann-Benz).

[2] Origène, Hom. sur Luc XIX, 5 ; dans sources chrétiennes 87, Paris Cerf 1961, p. 277


A. Gila

JE PARTICIPE !