Alger : Notre-Dame d'Afrique

La basilique de Notre-Dame d'Afrique,  appelée couramment à Alger « Lalla Myriam », ou encore Madame Afrique, est un lieu de pèlerinage fréquenté aussi par les musulmans.

Un message d'amour en pays musulman:

Sur les hauteurs d'Alger, dans la basilique de Notre-Dame d'Afrique, au-dessus de l'autel principal, on lit :

"Notre Dame d'Afrique priez pour nous et pour les musulmans"

Cette intercession mariale n'a jamais été effacée. Les musulmans comme les chrétiens viennent toujours ici prier Marie et lui offrir des fleurs...

On lit aussi une phrase de saint Augustin (algérien, † 430), phrase écrite en français, arabe et kabyle :

"L'amour fraternel vient de Dieu et est Dieu même"

Phrase très forte en ce pays où l'on a tué au nom d'Allah...

Une histoire qui rapproche les habitants d'Alger de ceux de Lyon:

En 1846, il n’y avait qu’un petit sanctuaire, une grotte artificielle pour abriter «Notre-Dame du ravin», très vite ornée d’ex votos… En 1857 il y eut un sanctuaire provisoire, avec une belle vierge noire, offerte par les Dames du Sacré Cœur de Lyon en mai 1840 au premier évêque d'Alger.

Le cardinal Lavigerie promu à l'évêché de Lyon part cependant pour Alger et préside à l'achèvement de la grande basilique Notre-Dame d'Afrique, en 1872. Et c’est à l’ombre de cette basilique que Mgr Lavigerie fonda les congrégations des pères blancs et des sœurs blanches.

Enfin il n'est pas inutile de faire un rapprochement entre l'Archange Saint Michel qui domine Lyon depuis la basilique et la statue en argent massif du même archange dans une chapelle de N.-D. d'Afrique à Alger. Ce sont les pêcheurs napolitains qui en ont fait don.

Un pèlerinage jumelé avec un celui de Théoule sur Mer en France:

Le pèlerinage à N.-D. d'Afrique a été réimplanté à Théoule-sur-Mer auprès d'une réplique de la statue restée à Alger.


Source : "Alger de 1830 à 1962" par Guy Tudury éd. Lacour Collection Rediviva 1994.

JE PARTICIPE !