Carthage

Carthage

La ville de Carthage contient de nombreux vestiges de la chrétienté des premiers siècles, et de son amour pour Marie.

Musée « Lavigerie » de Carthage

Un magnifique bas relief, qui remonte à la fin du 3° siècle, représente la Vierge avec l’enfant Jésus, entre un ange est deux prophètes. La scène complète devait correspondre au récit de l’adoration des mages.

Collections privées 

Carthage a été détruite en 698, mais on a retrouvé dans ses ruines des timbres de plomb avec l’effigie de la Vierge dans la position de l’Orante, avec l’enfant sur son sein, et le monogramme « Theotokos », et au dos du timbre, le nom du propriétaire du sceau, accompagné d’une expression de son amour pour Marie, par exemple :

- Timbre de Georges, général, serviteur de la Mère de Dieu.

- Mère de Dieu, protège ton serviteur, le préfet Theodore.

« Notre Dame de Carthage »

En s’inspirant du bas relief exposé au Musée « Lavigerie » de Carthage, le sculpteur Figlia a fait une statue de marbre blanc, sous le nom de « Notre Dame de Carthage ». Mais aujourd’hui, la cathédrale de Carthage n’ayant plus d’usage chrétien, la statue Notre Dame de Carthage a été transportée dans la cathédrale de Tunis.

____________

Attilio GALLI, Madre della Chiesa dei Cinque continenti, Ed. Segno, Udine, 1997, p.761-771