Rio de Janeiro

Rio de Janeiro

Saint José de Anchieta, fondateur de la ville

Saint José de Anchieta débarqua à Salvador de Bahia en 1552. Il fut un saint évangélisateur et défenseur des indigènes.

Et pourtant, pendant quatre mois il fut otage de paix des féroces "I poroig", anthropophages. Dans ce danger continuel de mort, il fit le vœu de composer un poème en l'honneur de la Mère de Dieu. Il en commença la composition pendant ces tristes jours, en mémorisant les vers, écrits parfois sur le sable: "De B. Virgine Dei Matre Maria", 2893 distiques.

Les villes de São Paolo et de Rio de Janeiro le considèrent parmi leurs fondateurs, notamment parce qu'il sut faire cohabiter les populations d'origines diverses, autour du Sacré Cœur de Jésus. (1)

Notre Dame des douleurs

A l’origine :

Pendant la première construction, en 1635, la vierge fit jaillir une eau fraîche qu’ont bien apprécié les ouvriers. Le sanctuaire fut agrandi en 1728. (1)

Aujourd’hui :

On peut y monter par un train à crémaillère, d’autres préfèrent vivre les choses intensément et y monter, parfois à genoux, par les 365 marches creusées dans la roche. (1)

L’homme qui s’élève humblement vers Dieu en se mortifiant trouve une connaissance de Dieu délicieuse, suave, chaste, pure, spirituelle, pleine de joie et d’amour. L’eau fraîche jaillie en 1635 en était le signe et la promesse.


(1) Amedeo Paolino s.j. :

http://www.gesuiti.it/moscati/Francais2/Fr_SCuore_APaolino.html

(2) Cf. Attilio GALLI, Madre della Chiesa dei Cinque continenti, Ed. Segno, Udine, 1997, p. 896

JE PARTICIPE !