São Paolo

São Paolo

L'église São Paolo et Notre Dame du Brésil

Vatican II valorise le peuple de Dieu

et la continuité entre dévotion et liturgie (1)

L'histoire de la dévotion au Sacré-Coeur ou au Côté transpercé de Jésus est plus ancienne, ample et attrayante que l'institution liturgique correspondante avec Messe et Office propres.

Après Vatican II on n'accepta plus de façon nette la vision dualiste entre "dévotions" du peuple et "liturgie institutionnelle".

Le progrès de l'ecclésiologie fait retenir le peuple de Dieu comme Eglise, sans pour cela toucher à l'autorité hiérarchique des pasteurs. On diminue la distinction qu'il y avait avant le Concile.

La première dévotion publique au Sacré-Cœur est brésilienne ! (1)

Il est très surprenant que la première dévotion publique au Sacré-Coeur n'eut pas lieu en Europe, mais au Brésil, au tout début de l'évangélisation de cet immense pays :

1552 : Saint José de Anchieta, jésuite, à peine débarqué au Brésil, dédia au Sacré-Cœur une modeste église à Guarapary, au nord de Rio de Janeiro. Il fut ensuite un saint apôtre du Brésil, défenseur des indigènes, considéré comme fondateur des villes de Rio Janeiro et de São Paolo, notamment parce qu'il a su faire vivre ensemble les hommes de tribus et de races différentes, autour du Cœur de Jésus, et de Marie...

Concernant la dévotion au Sacré Coeur, le Brésil a donc précédé d'un siècle saint Jean Eudes qui composa une Messe votive (1668), et les apparitions du Sacré Cœur à Marguerite Alacoque, en France (Paray le Monial) qui ont eu lieu de 1673 à 1675. En 1856 : Pie IX rend universelle la fête liturgique du Sacré Cœur.

Les Sacrés Cœurs de Jésus et Marie à São Paolo (2)

Dans la ville de São Paolo, l’église du même nom a été construite en 1942 et contient une copie de la statue des sacrés cœurs de Jésus et Marie suscitée par le premier évangélisateur du Brésil, père Anchieta.

Tous les samedis, les fidèles récitent une prière spéciale à Notre Dame du Brésil, pour leur pays, et pour l’Italie (en effet, l’original de la statue est dans l’église saint Ephrem à Naples en Italie).

Fête : premier dimanche après le 8 septembre (Nativité de Marie).

Autres lieux marials à São Paolo

  • Paróquia Nossa Senhora Aquiropita
  • Igreja Nossa Senhora do Líbano
  • Igreja Nossa Senhora dos Remédios
  • Paróquia Nossa Senhora Mãe da Igreja
  • Igreja Nossa Senhora das Dores
  • Igreja Nossa Senhora Aparecida
  • Igreja Nossa Senhora Aparecida do Ipiranga
  • Igreja Nossa Senhora do Sion
  • Igreja Nossa Senhora do Montevirgem e São Luiz Gonzaga


(1) Amedeo Paolino s.j. :

http://www.gesuiti.it/moscati/Francais2/Fr_SCuore_APaolino.html

(2) Attilio GALLI, Madre della Chiesa dei Cinque continenti, Ed. Segno, Udine, 1997, p. 896 et la page de

JE PARTICIPE !