Boston : Notre-Dame du perpétuel secours

Boston : Notre-Dame du perpétuel secours

Des Origines à la basilique

Vers les années 1600, le développement industriel commença le long de Stony Brook. Plusieurs des familles qui en étaient les propriétaires étaient des catholiques.

Vers 1869, ils demandèrent à l'archevêque de Boston, Mgr. John Joseph Williams, d'inviter l'ordre allemand de St. Alphonse (les Rédemptoristes) à venir y établir une mission.

Moins de deux ans plus tard, une église de bois était construite et dédiée à Notre-Dame-du-Perpétuel-Secours. L'icône de Notre-Dame-du-Perpétuel-Secours [une copie fidèle de l’originale qui se trouve dans l’église saint Alphonse à Rome] fut solennellement intronisée, au-dessus du maître autel, le dimanche de la Pentecôte 1871.

L'église n'était pas une église paroissiale mais une église de mission de sorte que la population la nomma « l'église de la mission » (Mission Church).

Le 8 décembre 1954, en la fête de l'Immaculée-Conception, grâce à l'intercession du cardinal Richard Cushing, le pape Pie XII a élevée l'église de la mission au rang de basilique.

Parce que Notre-Dame-du-Perpétuel-Secours n'existe qu'en peinture, aucune statue n'a jamais été réalisée. Le choix de Notre-Dame-des-Douleurs est la plus proche ressemblance. Au côté de la Vierge, les statues, en marbre, de saint Michel et saint Gabriel l'accompagnent (1).

Actualités : les prières de guérisons (2) 

Depuis les années 1975, la basilique est le lieu d’une intense vie de prière de prière, en particulier les rassemblements de prière pour la guérison, dans l’unité des confessions chrétiennes.

La messe est célébrée à 12h10, suivie du Rosaire et autres prières.

Nous appelons notre Mère du Perpétuel Secours pour qu’elle intercède pour nous et pour que le ministère de guérison porte des fruits. Une bénédiction individuelle est ensuite donnée.

Commentaire de l’icône du Perpétuel Secours

Marie a une petite bouche, elle parle peu.

Elle a de grands yeux, elle veille sur nous.

Les mains de Jésus sont tournées vers celles de Marie pour indiquer que les grâces de la Rédemption sont à sa garde.

Le fond est en or, l’arrière plan est le Ciel. L’avenir appartient à Dieu.

La couronne de Marie est le témoignage des miracles obtenus par son intercession.

A gauche l’ange saint Michel, et à droite l’ange Gabriel, ils portent les instruments de la passion de Jésus. La main de gauche de Marie porte Jésus avec réconfort.

La sandale qui pend est peut-être le symbole d’un âme qui ne tient plus au Christ que par sa dévotion mariale. (3)

_____________________

(1) www.uquebec.ca/musique/orgues/etatsunis/bostonolph.html (2) www.fathermcdonough.org/page2-main%20page,%20missing%20center%20pic.htm.

Healing & Restoration Ministry of Fr. Edward J. McDonough CSSR, Mission Church, 1545 Tremont St. Roxbury, MA 02120

(3) www.fathermcdonough.org/page20-mother%20of%20perpetual%20help.htm