Encarnacion

Encarnacion

« Incarnation !

Le mystère de l’incarnation !

Mon souvenir se porte vers la ville qui porte ce nom extrêmement suggestif, et vers ses fils que j'ai eu la joie de rencontrer ce matin pour une inoubliable célébration de foi et d’amour.

De ce lieu où je suis, je m'arrête sur le message qui a son accomplissement dans le fait historique de l’Incarnation : que Dieu habite constamment parmi vous ! Que l’Emmanuel demeure sur votre terre pour les générations futures ! De ce sanctuaire, que Marie, Mère de Jésus, continue à annoncer le mystère du Verbe fait chair qui a mis sa tente au milieu de nous et qui nous a rendus capables d'être des fils de Dieu, par son Esprit (cf. Jn 1, 14).

Marie a été cette terre vierge dans laquelle l'Esprit a fait bourgeonner le Verbe de vie pour notre nature humaine. Elle nous annonce et garantit la vérité de l’Incarnation.

Encarnacion !

Marie, la Vierge de Nazareth, en parlant avec le messager de Dieu qui demande son consentement pour entrer dans l'histoire des hommes, continue dans l'Église de tous les temps cette mission spécifique : offrir le Christ, le manifester, le montrer comme l’unique sauveur. Comme elle fit à Bethléem avec les bergers et plus de tard avec les mages venus d’Orient.

En outre, parce qu'elle a expérimenté en lui, comme en aucun autre créature l’amour de Dieu pour l’humanité, elle dit avec son nom doux et suave, sa présence au milieu de Peuple de Dieu : au Paraguay, Jésus est toujours l’Emmanuel, le Dieu avec nous ; l'Évangile s'insère avec bonheur dans chaque culture et dans chaque nation, en purifiant et en élevant tout ce qui est authentiquement humain. »


Jean Paul II, homélie du 18 mai 1988

JE PARTICIPE !