Walsingham, Nazareth anglais

Walsingham est un lieu de pèlerinage marial depuis les temps médiévaux. C'est maintenant le sanctuaire national. Il rassemble catholiques et anglicans.

Origine

D’après un récit de la fin du XVe siècle, Notre Dame serait apparue, en 1061, à deux reprises, à une femme, veuve du seigneur local, Richeldis ou Richild de Faverches. L’apparition lui montre la maison de Nazareth et l’emplacement où Elle se tenait lorsqu’Elle reçut l’ange Gabriel. Elle lui demande d’en bâtir une réplique exacte.

Ce fut fait. Et la maison transmet au pèlerin un grand recueillement, une atmosphère de sainteté et de prière.

Geoffroy, fils de Richild, fait construire un prieuré qu’il confie à des chanoines réguliers de Saint-Augustin jusqu’au 4 août 1538, date de sa suppression.

Le pèlerinage se développe et l’on construit des chapelles sur le chemin de Walshingham. La dernière chapelle, la plus proche est « Slipper chapel », à un mile. "Slipper" signifie "mule, chausson, sandale" : c’est là que les pèlerins se déchaussent pour parcourir le reste du chemin à pieds nus, comme Moïse s’était déchaussé devant le buisson ardent.

Un sanctuaire jamais oublié et qui se relève après 400 ans de ruines

Le sanctuaire a donc été fondé en 1061, y sont venus les rois tels que Henri III et Henri VII, mais il fut détruit en 1538, après que le roi Henri VIII ait rompu avec Rome, quand le pape refusa de bénir son nouveau mariage en annulant le précédant.

Il ne resta que des ruines. Mais les catholiques n’oublièrent jamais Walsingham et la maison, même lorsqu’elle fut transformée en forge et en étable…

Autour de la « maison de Nazareth », anglicans et catholiques se rassemblent

En 1896, Charlotte Boyd, protestante convertie au catholicisme, acheta la propriété et la confia à l’évêque de Northampton.

En 1922, la statue Notre dame de Walsingham est mise à l’honneur dans le sanctuaire anglican. En effet, les anglicans ont une paroisse à moins d’un kilomètre: « Marie du petit Walsingham ».

En 1923 Le premier pèlerinage anglican est organisé. Avec aussi cette marche entre la Slipper Chapel jusqu'à Walsingham.

Le 15 août 1934, le cardinal Bourne (catholique) accompagne 12 000 fidèles, désignant Walsingham comme sanctuaire national, et y célébrant une messe.

En 1938 La « Slipper chapel » (la chapelle des sandales) et la chapelle de l’Esprit Saint sont consacrées.

En 1950 Le sanctuaire catholique de l’Annonciation est consacré. En 1954 La nouvelle statue Notre Dame de Walsingham y est couronnée. En 1968 Le sanctuaire catholique est confié aux pères maristes.

En 1973 est construit un autel de plein air.

En 1982 La statue est amenée à Wemblay pour être vénérée par Jean Paul II.

Actuellement on reconstruit la « Maison de Nazareth », c’est un lieu de réconciliation entre catholique et anglicans :

En 1980, les foules étaient conduites par le cardinal catholique Mgr Hume et par l’archevêque anglican Mgr Robert Runcie.

Les deux sanctuaires ne sont pas le signe d’une division mais d’une réconciliation. Catholiques et anglicans vivent ensemble beaucoup de choses, ils publient par exemple ensemble leurs chants de louange.

Ils ont aussi chacun leurs activités propres.

Vie du sanctuaire catholique

- On y célèbre toutes les fêtes du Seigneur et de toutes les fêtes de la Vierge Marie. 

- Tous les jours, procession le matin, angélus, messe des pèlerin, rosaire, adoration du saint sacrement, prière du soir et bénédiction. Vous trouverez les horaires actualisés sur le site officiel catholique.
- Le pèlerinage est connecté avec le pèlerinage de la Croix des étudiants (Student Cross Pilgrimage), un pèlerinage qui commença en 1948 et qui continue tous les ans l’été : on vient à Walsingham à partir de Westminster, Canterbury, Birmingham, Glossop, Oxford, etc…
- En l’an 2000, le sanctuaire a célébré de façon très intense le grand jubilé de l’Incarnation.

Et, depuis 2001, l’église catholique célèbre la mémoire de Notre Dame de Walsingham le 24 septembre, de chaque année. C’est une fête dans la région.

C’est aussi une manière de renouveler la consécration ou donation de l’Angleterre à la Vierge Marie.

Vie du sanctuaire anglican

Dans les années 1920 le nombre des pèlerins anglicans était si élevé qu’il fallut leur construire une hospitalité. 

Le lieu de culte protestant fut construit en 1938.

- En 1991, à la maison saint Joseph fut ajoutée la maison de Richeldis pour accueillir les pèlerins.
- En 2004, Notre Dame de Walsingham a visité un hôpital, une prison, un aéroport, un collège, etc… selon une façon nouvelle d’évangéliser, appelée « Magnificat ».
- En 2005 a été rénové la façade du sanctuaire, et dehors en plein air a été construit un autel des mystères de la lumière « Altar of the mysteries of light ».
- En 2007, en sponsorisant un long pèlerinage en vélo des deux prêtres en charge du sanctuaire, la population veut financer l’amélioration du sanctuaire! consulter le site officiel anglican.


Voir : Walsingham

 

F. Breynaert

JE PARTICIPE !