Walsingham, Nazareth, et le Sinaï

Walsingham, Nazareth, et le Sinaï

L'origine du sanctuaire de Walsingham est la construction d'une réplique de la maison de Nazareth.

Les évènements qui se sont passés à Nazareth, l'Annonciation à Marie qui est aussi l'Incarnation, évoquent à leur tour le Sinaï, le buisson ardent... Et il semble aussi que les pèlerins de Walsingham le savent...

Au Sinaï, le buisson ardent brûlait sans se consumer (Exode 3, 1-8), et Moïse se déchaussa.

A Nazareth, la Vierge Marie contient Dieu sans se consumer, elle est comme le buisson ardent. C’est pourquoi, de la Slipper Chapel à Walsingham où se mystère est vénéré, les pèlerins se déchaussent.

Le Sinaï est hors des frontières et Nazareth est dans la Galilée des nations. Ainsi le Sinaï et Nazareth portent un message universel, pour le monde entier.

L’Alliance au Sinaï est offerte à tous les peuples.

L’Incarnation du Fils de Dieu à Nazareth concerne aussi tous les peuples.

Les pèlerins de Walsingham sont appelés à devenir missionnaires.

Au Sinaï, l’Alliance est un dialogue. Le peuple est d’abord bouleversé, puis il répond avec responsabilité, ce que le Seigneur fera, nous ferons. Avant cela, le peuple a lavé ses vetements, iil est purifié. (Exode 19)

A Nazareth, l’ange dialogue avec la Vierge Marie. Marie est d’abord bouleversée puis elle répond avec responsabilité : qu’il me soit fait selon ta parole (Lc 1, 26-38).

Les pèlerins de Walsingham sont appelés à la liberté, à la responsabilité.


Françoise Breynaert

JE PARTICIPE !