Consacre ta paroisse et ta famille au coeur immaculé de Marie !

Consacre ta paroisse et ta famille au coeur immaculé de Marie !

La consécration d'une paroisse (ou d'une famille) au cœur immaculé de Marie peut s'inscrire dans le cadre de l'archiconfrérie du très saint et immaculé Cœur de Marie.

Origine :

En décembre 1836, à la suite d'une locution intérieure, l'abbé Charles Desgenettes, curé de Notre-Dame des Victoires, établit en quelques jours une association en l'honneur du Saint et Immaculé Cœur de Marie.

Le but[1] :

1° honorer par un acte de vénération, d'hommage et de prières le Cœur immaculé de la très Vierge Marie, mère de Jésus-Christ, Fils unique de Dieu, incarné par amour pour nous, et mort sur la croix pour la rémission des péchés et le salut de tous les hommes ;

2° obtenir par les mérites du Cœur de Marie, si parfaitement ajusté au Cœur de Jésus, la conversion des pécheurs.

L'engagement est simple :

Chaque jour un « je vous salue Marie » pour les pécheurs.

Chaque mois, la messe du premier samedi du mois (si c'est possible).

Commentaire :

Le fondateur attend de chacun des associés qu'il considère les liens l'attachant personnellement à tant de pécheurs. Il désire que chacun offre toutes ses douleurs et ses craintes pour lui-même et pour autrui " à Marie qui, à la parole de Jésus, nous a tous conçus spirituellement au pied de la Croix ".

En lien avec l'apparition de la rue du Bac :

Dans sa dévotion, le curé de Notre-Dame des Victoires inclut le signe offert par la Vierge à Catherine Labouré : cette médaille miraculeuse et la prière qui y est gravée : " O Marie, conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous ". Les statuts disposent ainsi que chaque associé recevra la médaille au moment de son admission " pour la porter sur lui avec respect et dévotion ".

L'archiconfrérie est mondiale :

Dès lors, les associés vont prier, et les fidèles se multiplier. Par faveur pontificale, l'association devient Archiconfrérie (24 avril 1838). Et de très nombreuses communautés laïques ou religieuses lui sont affiliées, sur les cinq continents.

Pratiquement :

Les particuliers envoient un simple courrier.

Les communautés et les paroisses joignent l'autorisation de l'évêque.

Pour une paroisse, on procède en général par une neuvaine suivie d'une messe durant laquelle les paroissiens qui en ont exprimé le désir sont consacrés.

Contact :

Archiconfrérie
Paroisse de N.D. des Victoires
6, rue Notre-Dame des Victoires
75002 PARIS

Français : http://www.notredamedesvictoires.com/inscription.htm

En 2010 à Fatima, Benoît XVI disait :

« Puissent ces sept années qui nous séparent du centenaire des apparitions hâter le triomphe annoncé du cœur immaculé de Marie, à la gloire de la très Trinité. »[2]


[1] Statuts de l'archiconfrérie du très saint et immaculé Cœur de Marie

[2] Benoît XVI, 13 mai 2010, Fatima


Synthèse Françoise Breynaert