Siluva

Siluva

1 - Origine

Le sanctuaire de Siluva est le plus ancien sanctuaire du pays. Il fut érigé en 1457. Détruit par un incendie, il fut reconstruit en 1500 et dédié à la Nativité de la Vierge Marie. (1)

2 - Au temps de la Réforme

Malheureusement la Réforme, déjà répandue en Allemagne et en Prusse, ne tarda pas à s'étendre en la Lituanie, par la noblesse qui l'imposa souvent avec la force. La propriétaire de l'endroit fit abattre le sanctuaire de Silura, et commanda la construction d'une église pour les protestants calvinistes et d'une école pour les futurs pasteurs. Mais l'image de Marie fut sauvée par le curé, cachée dans une caisse de fer et enterrée. Avec l'arrivée des jésuites, appelés en 1569 pour la Contre-réforme, le catholicisme commença à reprendre vie et vers 1600 les repentis réussirent à faire promulguer par la République une loi obligeant les protestants à rendre aux catholiques les bâtiments et les biens confisqués.

L'apparition de la Vierge en 1612 occasionna un vaste retour à la foi catholique et l'extinction complète du calvinisme en Lituanie. (1)

3 - L'apparition

En 1612, la Vierge accompagnée de l'Enfant Jésus apparaît en pleurs à un groupe de bergers, parmi les ruines d'une église rasée par les protestants. « A-t-on oublié que jadis était ici l'église où mon Fils fut adoré ? » leur dit-Elle. En fouillant le sol, on a découvert une image de la Vierge qui ornait l'église détruite. Des conversions catholiques ont suivi. Une nouvelle église a été édifiée. (2)

4- Dénouement des tensions avec les réformés

Le 22 juillet 1622, le tribunal de Vilna (Vilnius) rendit enfin sa décision : les biens de l'église devaient retourner aux catholiques. L'année suivante, les deux parties en litige arrivèrent à un compromis : les catholiques renonçaient à leurs droits moyennant une portion de terrain tandis que les calvinistes leur assuraient un dédommagement.

Inutile de dire que ces deux événements avaient suscité nombre de conversions au catholicisme et que se multiplièrent les abjurations. En 1625 le P. Kazakevicius construisit de ses propres deniers une petite chapelle de bois à la place de l'ancienne église ; de même fut érigé un oratoire au lieu de l'apparition. (3)

5 - Actuellement

Au XX° siècle, le culte de Notre Dame de Siluva s'est répandu à travers les communautés lituaniennes des États-Unis et de l'Amérique centrale et méridionale.

Le 8 septembre de 1991, dans le sanctuaire de Siluva, une Messe de remerciement pour l'indépendance nationale retrouvée a été célébrée par l'archevêque de Kaunas et primat de la Lituanie cardinal Sladkevicius avec la présence d'autorités de l'État et du Président de la République Landsbergis. (1)


(1) Attilio GALLI, Madre della Chiesa dei Cinque continenti, Ed. Segno, Udine, 1997, p. 197-204 (2) J. Kubilius, « Le culte marial en Lituanie », Maria, t. IV,

1956, 679-680. (3) Jean Ladame, Notre-Dame de toute l'Europe, Résiac, Montsûrs 1984, p. 203