Kalwaria Paclawska

Kalwaria Paclawska

Kalwaria Paclawska, Mère de Dieu du Calvaire est un sanctuaire fondé au XVI siècle. Deux manifestations importantes y ont lieu, attirant tous les ans environ 200 mille pèlerins, pour la semaine et pour l'Assomption. Ces manifestations unissent la vénération de la passion du Seigneur à celle de sa mère.

Origine

La géographie du lieu, avec son fleuve Wiar et ses collines, ressemble au Golgota, au Mont des Oliviers et au Cedron.

En 1602, le gouverneur de Cracovie, de retour de Terre a voulu évoquer la " Ville de Jerusalem", avec 42 chapelles. En 1672, de l'église des Franciscains de Kamienice Podolski, fut amenée une image baroque de la Vierge, peinte sur le lin, et qui devint célèbre pour les miracles accomplis en sa présence. Elle fut couronnée le 15 août 1882, et le rayonnement du sanctuaire atteignit l'Allemagne, la Hongrie et la Slovaquie.

La Semaine

Durant la Semaine est organisée une procession pénitentielle et une représentation du mystère sacré. Il y a des dizaine de milliers de pèlerins, en majorité des jeunes.

L'Assomption

L'Assomption est célébrée du 9 au 15 août avec une représentation de la mort, de la sépulture et de l'assomption de Marie. Les pèlerins partent de la "Maison de Marie", en récitant le Chapelet et en chantant, et on parcourt ensemble le « chemin de la Mère, Notre-Dame de Douleurs", avec 16 stations méditant la Passion de Christ. Le 13 août a lieu « l'Enterrement de la Mère de Dieu » qui est déposée dans une tombe; mais, après une brève pause, les pèlerins passent à travers les "Chemins glorieux" de Marie, et le 14 août ils célèbrent les "Chemins de Jésus", avec 26 stations. Peu avant minuit, se déroule une procession solennelle avec la statue de l'Assomption, puis une Messe pontificale est célébrée sur la place devant le sanctuaire.


Attilio GALLI, Madre della Chiesa dei Cinque continenti, Ed. Segno, Udine, 1997, p.250

JE PARTICIPE !