Nativité de Marie (rite romain)

Prières actuelles (missel romain) le 8 septembre

Les textes liturgiques guident la foi, non sans un profond émerveillement. De manière sobre mais sûre, ces textes orientent vers la joie et la beauté de tout ce qui vient de Dieu ; ces textes sont restés très proches des premières prières liturgiques au 7e siècle.

Observons aussi que le centre de notre attention n'est pas Marie, mais le Christ, Dieu très bon.

Antienne d’ouverture :

Célébrons avec joie la naissance de la Vierge Marie, par elle nous est venu le Soleil de justice, le Christ notre Dieu.

"Le Soleil de justice, le Christ notre Dieu" comme dans le tropaire de la liturgie byzantine.

Collecte :

Ouvre à tes serviteurs, Dieu très bon, tes richesses de grâce ; puisque la maternité de la Vierge Marie fut pour nous le commencement du salut, que la fête de sa Nativité nous apporte un surcroît de paix. Par Jésus...

La collecte du missel de Paul VI reprend la collecte du sacramentaire du pape saint Grégoire le grand vers l'an 600.

Lectures :

Première lecture : Michée 5, 1-4a (le roi messie naîtra à Bethléem) ou Rm 8, 28-30 (Dieu appelle, justifie, glorifie).

Evangile de Matthieu 1, 1-16.18-23 (généalogie de Jésus, Marie conçoit virginalement, de l'Esprit Saint).

Prière sur les offrandes

Dans ton amour pour les hommes, que ton Fils unique vienne à notre secours, Seigneur ; puisque sa naissance n’a pas altéré mais a consacré la virginité de sa mère, qu’il nous délivre aujourd’hui de nos péchés et te rende agréable cette offrande. Lui qui règne avec toi pour les siècles des siècles.

La prière sur les offrandes du missel de Paul VI reprend la prière sur les offrandes du sacramentaire du pape saint Grégoire le grand vers l'an 600.

Prière eucharistique, propre de la Nativité de Marie

C’est pourquoi nous voici rassemblés devant toi et, dans la communion de toute l’Eglise, nous célébrons le jour de la naissance de la Vierge Marie, que tu avais choisie depuis toujours pour être la mère de notre Rédempteur et Sauveur, Jésus-Christ. Par lui, Dieu tout-puissant, nous te supplions de consacrer toi-même les offrandes que nous apportons.

"Que tu avais choisie", comme aux vêpres de la liturgie byzantine.

Prière après la communion :

Par cette communion, Seigneur, tu refais les forces de ton Eglise ; donne-lui d’exulter de joie, heureuse de la nativité de la Vierge Marie qui fit lever sur le monde l’espérance et l’aurore du Salut. Par Jésus-Christ, notre Seigneur.


Pape Paul VI, Missel Romain, Desclée Mame, 1969