Consécration des biens sensibles

Consécration des biens sensibles

La prière du « Salve Regina » demande à Marie « après cet exil montres-nous Jésus ! » Après cet exil, c'est à dire à la résurrection des morts. En attendant le jour de la résurrection, nous nous préparons...

Les sens corporels (la vue, l'ouïe, l'odorat, le goût, le toucher) sont comme les fenêtres d'une maison, ils laissent entrer dans notre âme la vie ou la mort. Notre imaginaire est ensuite rempli de ce que nous avons vu, entendu, touché, senti, etc...

Il nous faut être docile à l'Esprit Saint pour contrôler les cinq sens qui sont les fenêtres de l'âme... L'âme peut entraîner le corps dans l'union à Dieu, parce qu'il y a une certaine ressemblance entre les sens de l'âme qui perçoivent Dieu et les sens du corps.

La Vierge Marie était consacrée à Dieu avec ses cinq sens.

Se consacrer à Dieu par Marie, c'est vivre en présence de Marie, dans le rayonnement de toute sa personne si pure, immaculée.

Marie nous prend par la main pour nous éloigner des choses qui troublent nos cinq sens, certaines musiques peuvent pousser au péché et au blasphème ; certaines images qui déshonorent ou chosifient les personnes peuvent souiller notre imaginaire. Etc.

Marie nous fait sentir que certains excès freinent notre chemin vers Dieu. Un maître de la vie intérieure a remarqué que vouloir tout voir et tout entendre nous rend dissipé, ou jaloux, ou impur, ou téméraire dans nos jugements. Trop aimer les parfums engendre une difficulté à suivre le Christ dans les humiliations et l'amour des pauvres. Etre gourmand engourdit et fait oublier le pauvre. S'attacher aux plaisirs du toucher amène la mollesse et le péché[1].

Marie nous prend par la main pour nous faire goûter Dieu en toute chose. Par exemple, en regardant le lever du soleil sur la montagne, ou une petite fleur avec des couleurs merveilleuses, et je pense à la profondeur de l'amour avec lequel Dieu a créé le monde, et m'a créé, moi aussi.

Consécration

O Marie, tu as été la première à sentir, voir, toucher, écouter le Fils de Dieu. Ensuite, avec Joseph, tu l'as présenté au Seigneur dans un acte d'offrande.

Mais les habitants de Nazareth eux aussi ont vu, touché, écouté Jésus, mais leurs sens ne leur ont pas permis de comprendre Dieu tel qu'il est.

Les bergers de Noël, qui étaient pauvres de cœur, ont eux-aussi vu Jésus, et ils ont été remplis de joie. Heureux les pauvres de cœurs, ils verront Dieu !

Vierge Marie, dans le rayonnement de ta présence immaculée, me voici, je désire dépouiller mes cinq sens, je désire me vider pour me remplir de Dieu, je me consacre à toi.

Vierge Marie, je désire aussi te consacrer le monde qui m'entoure, mon pays, et le monde entier : que ta présence attire l'Esprit Saint qui purifie le monde !


[1] Lire : Saint Jean de la Croix, La montée du Carmel, Livre III, chapitre XXIII et XXIV.


Christ-Marie/dp/2840244322/ref=sr_1_14?s=books&ie=UTF8&qid=1338793739&sr=1-14>Extraits de Françoise Breynaert,

Christ-Marie/dp/2840244322/ref=sr_1_14?s=books&ie=UTF8&qid=1338793739&sr=1-14>33 jours pour se consacrer à Jésus-Christ par Marie, EDB 2012 (Nihil Obstat)