Antiennes et prières pour le 2 février (rite romain)

Antiennes et prières pour le 2 février (rite romain)

Il est intéressant de mettre en parallèle les antiennes et prières primitives, au temps où la fête orientale du 2 février fut introduite à Rome, avec les antiennes et prières actuelles. Parfois elles se ressemblent, parfois non.

Antienne pour la procession :

Antienne III de la procession avant la messe au 7° siècle :

« Accueille Jésus dans tes bras, Siméon » (Cf. Lc 2,38a)

Antienne actuelle pour la procession :

« Voici le Seigneur Dieu qui vient avec puissance ; il vient illuminer notre regard, alléluia. » (Is 35,4-5)

Antienne d'ouverture :

Antienne d’ouverture de la messe Missel sextuplex, 7e siècle :

« Nous accueillons ô Dieu ta miséricorde au milieu de ton temple ; comme ton nom, ô Dieu, ta louange, jusqu’au bout de la terre ; ta droite est remplie de justice. » (cf. Ps 47,10-11).

C’est presque l’antienne actuelle pour l’ouverture :

« Nous rappelons ton amour, Seigneur, au milieu de ton temple ; Sur toute la terre, ceux qui t’ont rencontré proclament ta louange : tu es toute justice. »

Oraison :

Resp. graduale Missel sextuplex, 7e siècle :

« Nous accueillons ô Dieu ta miséricorde au milieu de ton temple ; comme ton nom, ô Dieu, ta louange, jusqu’au bout de la terre »(Ps 47,10-11a)

Prière Sacramentaire Hadrianum, 7e siècle :

« Dieu éternel et tout puissant, nous supplions ta majesté afin que de même qu’aujourd’hui ton fils unique est présenté au temple, fais que nous aussi nous nous présentions devant toi avec un cœur purifié. Par notre Seigneur »

Prière actuelle :

« Dieu éternel et tout-puissant, nous t’adressons cette humble prière : Puisque ton Fils unique, ayant revêtu notre chair, fut en ce jour présenté dans le temple Fais que nous puissions aussi, avec une âme purifiée, nous présenter devant toi. Par Jésus. »

Antienne de Communion :

Antienne de communion Missel sextuplex, 7e siècle :

« Syméon avait reçut de l’Esprit Saint la révélation qu’il ne verrait pas la mort avant d’avoir vu le Christ du Seigneur. » (Cf. Luc 2,26)

Antienne actuelle :

« Mes yeux, Seigneur, ont vu ton salut, que tu as préparé à la face de tous les peuples.

Après la communion :

Après la communion Sacramentaire Hadrianum, 7e siècle :

« Nous te prions Seigneur notre Dieu, toi qui consolide notre préparation tandis qu’intercède pour nous Marie toujours Vierge, fais que les saints mystères soient un remède pour nous, maintenant et à l’avenir. Par notre Seigneur. »

Prière actuelle après la communion :

« Par cette communion, Seigneur, prolonge en nous l’œuvre de ta grâce, toi qui as répondu à l’espérance de Syméon : Tu n’as pas voulu qu’il meure avant d’avoir accueilli le Messie ; puissions-nous aussi obtenir la vie éternelle, en allant à la rencontre du Christ. Lui qui. »


F. Breynaert

Cf. Ignazio CALABUIG, Il culto di Maria in occidente, In Pontificio Istituto Liturgico sant’Anselmo. Scientia Liturgica, sotto la direzione di A.J. CHUPUNGCO, vol V, Piemme 1998.

JE PARTICIPE !