L'histoire des origines du Renouveau charismatique

La première grande effusion de l'Esprit Saint est venue sur un groupe de protestants le 1er janvier 1900, au moment même où le Pape Léon XIII consacrait le monde au Saint Esprit ! ...

Voici l'enchaînement des événements providentiels qui ont conduit à lancer le Renouveau des Eglises chrétiennes dans l'Esprit Saint :

  • En 1885, alors que le monde politique est réuni en conférence de Berlin, Helenna GERRA, fondatrice de la Congrégation des Sœurs des Oblats du Saint Esprit écrit plus de 10 lettres à son ami le Pape Léon XIII pour le supplier d’aider l’Eglise à s’ouvrir à l’action de l’Esprit Saint.

  • Le 9 mai 1897, le Pape Léon XIII (photo ci-dessus) publie l’Encyclique sur l’Esprit Saint « Divinum Illud Munus» dans laquelle il demande aux Diocèses et aux Paroisses de prier l’Esprit au 1er jour de l’an 1900 afin que Dieu renouvelle l’Eglise et le monde.

L'extraordinaire coïncidence du 1er janvier 1900

  • Le 1er janvier 1900, le Pape Léon XIII  consacre le 20ème siècle à l’Esprit Saint. Il passe une grande partie de sa prière à invoquer l’Esprit Saint et prie le « Veni Creator Spiritus » au nom de toute l’Eglise.
  • Le même jour exactement, un groupe de protestants désireux de se donner entièrement à l'oeuvre d'évangélisation, qui sont réunis à Bethel depuis plusieurs jours pour prier comme en un nouveau Cénacle, reçoivent une puissance onction de l'Esprit Saint. C'est le début du Renouveau charismatique et la naissance des communautés évangéliques. 
  • En 1901, au terme d’une étude consacrée aux actes des Apôtres, le Pasteur Charles PARHAM à Topeca dans le Kansas au Texas se posa cette question : « quelle est la vraie caractéristique du baptême de l’Esprit ? ». Il conclut que, selon les Actes des Apôtres c’est le parler en langues. Ils prièrent les uns sur les autres en vue de recevoir le baptême dans l’Esprit. Il y eu une effusion de l’Esprit Saint avec manifestation de plusieurs charismes tels qu’ils constatent au début de l’Eglise (parler en langues, etc).
  • En 1906, le Pasteur William SEYMAN d’un quartier noir de Los Angeles reçut un message : « la Pentecôte est là ». Effectivement tout le monde se mit accourir à sa chapelle où il se passait des merveilles.
  • En 1916, une mystique Mexicaine (Catholique), mère de famille, annonçait que seul l’Esprit Saint pourra renouveler la face de la terre.

Dès 1936, Marthe Robin parle d'une "Nouvelle Pentecôte" qui va venir

  • En 1936, la grande mystique catholique Marthe Robin parle à son directeur spirituel, le Père Finet, de la "Nouvelle Pentecôte" que prépare le Seigneur dans l'Esprit Saint, pour renouveler toute l'Eglise  
  • En 1943, le Pape Pie XII écrit l’Encyclique sur le « Corps mystique ». Il dit que personne ne peut nier que l’Esprit Saint est l’une des force qui aide les chrétiens … Il a parlé 36 fois de l’Esprit Saint et plusieurs fois des charismes.
  • En 1945, un prêtre Belge est ordonné Evêque et choisi comme devise « par l’Esprit Saint… ». Ce sera le futur Cardinal SUENESS une des grandes figures du RCC.
  • En 1958, un prêtre Français Yves CNGUAR écrit un livre intitulé « Les Laïcs dans l’Eglise ».

En 1961, au tout début du Concile Vatican II, Jean XXIII prie solennellement pour cette "Nouvelle Pentecôte"

  • Le 25 décembre 1961, en convoquant le Concile Vatican II, le Pape Jean XXIII nous léguera une pièce qui imprime son devoir ardant d’une nouvelle Pentecôte sur l’Eglise : « Renouvelez en notre époque, comme une nouvelle Pentecôte ; vos merveilles et accordez à la sainte Eglise dans une prière unanime et persévérante avec Marie, la Mère de Jésus, sous la conduite de saint Pierre, que s’étende le Royaume du Divin Sauveur, Royaume de vérité, de justice et de paix ».
  • En 1962, David WILKERSON écrit un livre : « La Croix et la poignard » (The cross and the swicholade) où il partage son expérience sur la puissance du Saint dans son ministère et raconte les miracles de l’Esprit Saint et les guérisons spectaculaires et où l’on voit l’Esprit Saint descendre, comme sur Corneille et sa famille (Actes 10,44), sur des garçons et filles des bas-fonds de New York, les arracher au vol, au crime, à la prostitution, à la drogue pour en faire des apôtres. A sa suite, J. SHERIL révèle avec l’histoire des communautés pentecôtistes le renouveau spirituel qui touche les Eglises Protestantes dans un livre :  « Ils parlent en d’autres langues (They speak with others tongues)»
  • En août 1996 et en janvier 1967, quelques jeunes étudiants laïcs et leurs professeurs Catholiques, à la Facultés de Théologie de l’Université de Duquesne à Pittsburgh, convaincus de la pauvreté de leur témoignage chrétien, prient, jeûnent et invoquent le Siant Esprit au cours d’un week-end de retraite spirituelle. Ils vécurent l’expérience du soufflent qui propagea le feu comme un incendie de forêt à travers le monde catholique tout entier. En effet, les chrétiens catholiques engagés plusieurs d’entre eux avaient lu deux livres pentecôtistes qui les bouleverseront :
  • En janvier 1967, une nouvelle communauté vit le jour, 1er phénomène charismatique parmi eux. Ils expérimentent alors le renouvellement total de leur vie. Selon ce qui s’est passé au cénacle, à Jérusalem, pour les premiers disciples du Christ. C’est un baptême dans l’Esprit Saint (Matthieu 1,8 ; Jean 1, 33 ; 1 Cor 12-13) où les charismes reçus sont pareille à ceux, dès l’origine se sont manifesté dans l’Eglise primitive. Ainsi le courant fut répandu dans d’autres Universités aux USA. On vit alors les nombreux groupes de prière où se manifestait la vie charismatique dans des Universités, dans des Paroisses et Monastères. Le Renouveau s’est rependu en un temps record dans le monde entier et il ne cesse de croître en nombre. Le Cardinal SUENESS a été envoyé par le Pape Bienheureux Paul VI aux USA pour voir si c’était réellement la grâce de Dieu. Il a à son tour donné un bon rapport
  • En 1973, suivant ele même mouvement, le Père Laurent Fabre et un groupe de prière Lyonnais créent la Communauté du Chemin Neuf, qui compte aujourd'hui 2.000 membres permanents dans une trentaine de pays.
  • En 1973, il eut le premier Rassemblement Charismatique Catholique. Le Pape a reçu les Responsables et leur a dit : « vous aurez une mission difficile ».
  • En 1974, un Congrès Charismatique International catholique réunit trente mille participant venus de 35 pays et comprenant 700 prêtres et 15 Evêques à l’Université de Notre Dame de South Bend aux USA.
  • En 1975, c’est l’année de la reconnaissance officielle du RCC par le Pape dans l’Eglise Catholique à travers le Congrès International du RCC en Rome au cours duquel il a dit cette phrase célèbre devant un peuple immense qui scandait de joie entonnant de chants de louange à la place Saint Pierre et qu’aucun charismatique ne peut oublier jusqu’aujourd’hui : « pourquoi ne pas lui donner les moyens pour qu’il le demeure? ».

C'est "un don du Saint Esprit à l'Eglise" (Jean-Paul II)

  • Plus tard, le Pape saint Jean Paul II dira : « la naissance du Renouveau, à la suite du Concile Vatican II, fut un don particulier de l’Esprit Saint à l’Eglise. Elle a été le signe du désire partagé par bon nombre de catholiques, de vivre plus pleinement leur dignité et leur vocation baptismale en tant que fils et filles du Père, de connaître la puissance rédemptrice du Christ, notre Sauveur, à travers une expérience plus intense de la prière individuelle et groupe, et de suivre l’enseignement des Ecritures en les lisant à lumière de ce même Esprit qui en a inspiré la rédaction ».
  • En 2014 le Pape François dit : « Vous, Renouveau charismatique, vous avez reçu un grand don du Seigneur. Vous êtes nés d’une volonté de l’Esprit Saint comme ‘‘un courant de grâce dans l’Église et pour l’Église’’. Voici votre définition : un courant de grâce ». A la même année il y a eu un grand Rassemblement mondial de la famille charismatique en terre africaine en Kampala en Ouganda qui a comme thème : « Ils furent tous remplis du Saint Esprit (Actes 2,4) ».